Ferragamo : face aux difficultés, la famille détentrice cède 3,5 % du capital

Ferragamo a besoin de trésorerie. La maison de luxe italienne, que l'on sait en difficultés, attendant toujours de récolter les fruits du plan de relance amorcé en 2016, voit en effet son actionnaire majoritaire, la holding familiale Ferragamo Finanziaria, lancer une opération boursière de vente de 3,5 % du capital.



Ferragamo Finanziaria, qui détient 57,76 % du groupe, a ainsi annoncé mardi après la clôture de la Bourse son intention de céder donc 3,5 % du capital via un placement accéléré à destination des investisseurs institutionnels. La date de règlement de l'opération a été fixée au 22 juin.

Cette transaction est censée augmenter le capital flottant de l'entreprise, considéré comme étant trop faible par la famille, a dit une source à Reuters. Le processus ultra-rapide répond généralement à un besoin immédiat de trésorerie pour ceux qui l'utilisent.

Une annonce qui intervient alors qu'un avertissement sur résultat a été publié en décembre et que la publication des chiffres du premier trimestre a à nouveau été marquée par une mauvaise orientation. Le chiffre d'affaires a reculé de 1,3 % au cours des trois premiers mois, à 304 millions d'euros, mais surtout le bénéfice chute de 18,8 %, à 9 millions d'euros. La maison avait annoncé il y a quelques semaines le départ de son dirigeant, Eraldo Poletto, occasionnant la constitution d'un nouveau comité exécutif présidé par Ferruccio Ferragamo, assisté de son fils, James Ferragamo, au poste de vice-président et de Micaela Le Divelec, en provenance de Gucci, à celui de directrice générale.

Suite à cette annonce de vente d'une partie du capital par la holding familiale, le titre Salvatore Ferragamo perdait plus de 6 % mercredi matin à la Bourse de Milan. Selon deux courtiers, la transaction va se faire à un prix de 23,25 euros par action, soit une décote de 5,2 % par rapport au cours de clôture de 24,53 euros de mardi.

Vers la mi-décembre, Salvatore Ferragamo s'était dit dans l'incapacité de confirmer les objectifs financiers qu'il avait fixés pour les trois prochaines années, 2018 s'annonçant comme une nouvelle année de transition pour la griffe fondée il y a 90 ans.

Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER