×
187
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Furla : Alberto Camerlengo détaille les initiatives de la société

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 15 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lors de son intervention à l'occasion du premier Fashion Annual Talk de Mediobanca, Alberto Camerlengo, administrateur délégué de Furla, ne s’est pas concentré sur les aspects économiques du groupe, qui facture presque 500 millions d'euros, mais sur son engagement éthique et durable.


Alberto Camerlengo, AD de Furla, sur la scène du premier Fashion Annual Talk de Mediobanca, avec la journaliste du Sole 24 Ore Giulia Crivelli, modératrice de la conférence

 
« Le projet Furla For You est né car nos employés se rendaient au bureau du personnel surtout pour demander davantage de temps », a expliqué Alberto Camerlengo. « Nous avons donc décidé de leur offrir 500 euros nets par an, via une application, à dépenser dans l'éducation, la santé ou le temps libre. Mais lorsque nous avons décidé d'étendre ce projet à l'étranger, nous avons compris qu'il y avait de grosses différences : à Hong Kong, par exemple, ayant moins de jours de repos contractuels, les employés préféraient avoir un jour de repos supplémentaire. Nous avons donc adapté le format aux diverses exigences. En effet, nous pensons que ce n’est pas le seul cas où la stratégie doit être adaptée au niveau local. »
 
L'autre thème qui tient beaucoup à cœur à Furla est l’art, surtout grâce à la passion de Giovanna Furlanetto, présidente de la société. « Nous avons la chance d'avoir à la tête de l'entreprise une entrepreneuse éclairée et très cultivée. En 2000, nous avons mis en place le prix Furla pour l’Art, qui soutient les jeunes artistes italiens et en 2002 est née la Fondation. L’art fait concrètement partie de la vie de l'entreprise : beaucoup d’œuvres provenant de la Fondation, par exemple, sont installées dans les bureaux, de façon à ce que tous puissent les apprécier. »

Investissement technologique

Furla a aussi beaucoup investi dans la technologie, non seulement en systèmes informatiques, mais également dans l’agencement innovant de ses magasins. « Le pôle numérique a lancé un nouveau projet qui nous permet d’entrer pour la première fois dans le monde des sneakers », a anticipé l’AD. Avec le printemps-été 2019, la nouvelle collection Furla Sneaker fera ses débuts en boutique, plus précisément dès mi-février, en même temps que la Fashion Week de Milan, et consistera en trois modèles, Kurt, Run et Hikaia, ainsi qu’une variante (Candy Run), en accord avec l’univers esthétique de Furla. « En plus du retail, le canal de vente en gros a aussi une importance fondamentale pour nous : ce sont les commentaires et les retours des acheteurs qui visitent les showrooms et voient aussi les autres collections qui nous aident à définir au mieux notre ligne », a continué le manager.


Un des nouveaux modèles de sneakers de Furla

 
Furla n’a pas encore révélé les données de chiffre d’affaires pour 2018, mais Alberto Camerlengo a commenté à FashionNetwork.com les résultats du premier semestre de l'année dernière, terminé à 252 millions (+5,8 %), et a déclaré : « Il s’agit d’une croissance inférieure par rapport à celle du premier semestre de 2017 (terminé à +23,5 %, ndr), mais c’est tout de même assez significatif si on la compare à la moyenne du marché et à la tendance de nos compétiteurs. Ainsi, certains canaux ou zones géographiques ont maintenu des progressions à deux chiffres, supérieures à 20 %. Je parle par exemple de l'e-commerce, où l'année dernière nous avons beaucoup investi dans une nouvelle plateforme qui nous a donné de grands résultats dans tous les pays ; ou des Etats-Unis, où nous avons ouvert en juillet dernier une boutique à Miami et en début d’année un espace à Costa Mesa, en Californie, dans le South Coast Plaza, un des plus importants centres commerciaux des Etats-Unis ; ou encore du travel retail, en hausse de 23 % au cours des six premiers mois. »
 
Furla poursuit sa croissance en Asie à un rythme soutenu et l’entreprise prévoit de nombreuses ouvertures en 2019 dans la région, surtout en Chine et au Japon, et quelques-unes en Europe. « 2019 promet d'être une année de challenges, à cause de beaucoup d'incertitudes objectives causées par le Brexit, par la chancelière allemande se dirigeant vers la sortie, par la situation en France et les frictions entre Etats-Unis et Chine. Cependant, pour nous, tout est allé très bien ces six premières semaines », a conclu Alberto Camerlengo.
 
Furla, fondée en 1927 à Bologne par la famille Furlanetto, emploie plus de 2 400 personnes dans le monde (mais l’équipe créative est composée uniquement d'Italiens) et conte sur un réseau d'environ 470 magasins monomarques, en plus d’être présente dans 1 200 points de vente multimarques dans 100 pays. L'entreprise bolonaise a terminé 2017 en forte croissance pour une valeur de 499 millions d'euros (+18,3 %) et avec un EBITDA en hausse de 34,1 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com