×
Publicités
Traduit par
Véronique DOTRAUX
Publié le
8 févr. 2023
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Groupe Columbia: des ventes au beau fixe, mais la rentabilité écornée

Traduit par
Véronique DOTRAUX
Publié le
8 févr. 2023

Le groupe américain Columbia Sportswear a annoncé jeudi des ventes records pour le quatrième trimestre et l'année 2022 grâce à la forte progression de sa marque éponyme, partiellement compensée par le recul de ses marques émergentes.


Courtesy


L’entreprise de vêtements de sport basée à Portland, dans l'Oregon, a déclaré que son chiffre d'affaires net trimestriel a augmenté de 4% (8% à taux de change constant) à 1,7 milliard de dollars (1,59 milliard d’euros), contre 1,1 milliard de dollars (1,03 milliard d’euros) à la même période en 2021.

Pour autant, le résultat d'exploitation a chuté sur la période de 27% à 155,4 millions de dollars, en raison d'une augmentation des coûts d'achat et de fonctionnement, et de frais de dépréciation. Le bénéfice net a quant à lui diminué de 20% pour se fixer à 125,7 millions de dollars (117,56 millions d’euros), soit 2,02 dollars (1,89 euro) par action diluée.

Pour l'exercice complet clos le 31 décembre, le groupe Columbia a déclaré que les ventes ont enregistré une hausse de 11% (14% à taux de change constant) pour s’établir à 3,5 milliards de dollars (3,27 milliards d’euros), contre 3,1 milliards de dollars (2,90 milliards d’euros) en 2021.

"Je pense que cette performance financière aurait pu être encore plus élevée, sans les contraintes de la chaîne d'approvisionnement qui ont fortement retardé la disponibilité des stocks tout au long de l'année", a déclaré Tim Boyle, PDG du groupe américain.

Par région, les ventes annuelles en Europe ont progressé de 17%, celles au Canada de 13% et les ventes nationales de 2%, compensant ainsi les baisses sur les marchés d’Amérique latine et d’Asie-Pacifique, en recul de 5% pour l’exercice.

Par marque, les ventes de Columbia ont augmenté de 8%, ce qui compense la baisse collective de 31% des ventes de ses autres marques (Prana, Sorel et Mountain Hardwear).

Là encore, le résultat d'exploitation a enregistré un repli de 13% à 393,1 millions de dollars sur l'année. Le bénéfice net a diminué de 12% à 311,4 millions de dollars (291,24 millions d’euros), a indiqué le propriétaire des marques Columbia, Prana, Sorel et Mountain Hardwear.

“Nous abordons 2023 en position de force, avec une forte demande des consommateurs pour nos produits innovants. Avec la réception anticipée des marchandises pour le printemps, nous sommes en bonne posture pour livrer dans les temps et nous avons également mis en place des stratégies pour réduire de manière rentable et efficace les niveaux de stock. Notre solidité financière, avec plus de 400 millions de dollars (374,10 millions d’euros) de liquidités et aucune dette, et notre discipline opérationnelle nous permettront de faire face aux vents contraires à court terme et nous placeront dans une position plus forte", a ajouté Tim Boyle.

Columbia a déclaré tabler sur une croissance de son chiffre d’affaires d’environ 5% pour le premier semestre de 2023, par rapport au premier semestre de 2022.


Avec la rédaction française

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com