×
193
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Gucci lance une campagne contre les mariages précoces

Publié le
today 11 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chaque année, dans le monde, 12 millions de filles âgées de moins de 18 ans sont contraintes au mariage. Gucci a décidé de prendre position et de s'engager concrètement contre les mariages précoces et forcés à l'occasion de la Journée internationales des filles, en lançant ce vendredi 11 octobre la campagne de sensibilisation #LetGirlsDream.
 

La campagne de Gucci pour lutter contre les mariages d'enfants - Chime.gucci.com


Dans le cadre de cette initiative, la griffe de luxe du groupe Kering s’associe à la réalisatrice pakistanaise Sharmeen Obaid-Chinoy, couronnée par deux Oscars pour ses documentaires dénonçant les violences contre les femmes, en collaborant à la production de son court-métrage Sitara, qui raconte l’histoire de Pari, jeune fille contrainte à renoncer à son rêve de devenir pilote à cause d’un mariage forcé.
 
Ce projet a été réalisé à travers « Chime For Change », le mouvement pour l’autonomisation des femmes lancé par Gucci en 2013. Comme elle l'explique dans un communiqué, la maison italienne souhaite encourager les filles du monde entier à réaliser leurs rêves en s’exprimant à travers l'hashtag #LetGirlsDream ou le site créé pour l’occasion LetGirlsDream.org.

L'opération est réalisée en partenariat avec l’association Equality Now, engagée depuis 1995 en faveur de la protection et la promotion des droits des femmes dans le monde, et avec Girls Not Brides, une coalition de près de 1200 organisations de la société civile s’activant pour mettre fin mariage des enfants et permettre aux filles de réaliser pleinement leur potentiel.
 
Avec cette plateforme, Gucci souhaite sensibiliser le plus grand nombre sur la question des mariages précoces en invitant le public à prendre position et faire pression sur la communauté mondiale. Le site doit servir aussi de relais pour mettre à disposition des éducateurs du monde entier le court-métrage et du matériel pour organiser des débats.

La marque n’est pas la seule à agir en faveur des jeunes filles. Chloé vient ainsi d’annoncer un nouveau partenariat global avec l’UNICEF « pour faire progresser l’égalité fille-garçon grâce à des solutions innovantes développées avec et pour les adolescentes afin de les encourager à exceller sur le marché du travail de demain ».
 
Via ce partenariat d’une durée de trois ans, Chloé soutiendra l’UNICEF dans son objectif global de fournir à 6.5 millions de filles des compétences d’employabilité, d’apprentissage, d’autonomisation personnelle et de citoyenneté active à travers des programmes spécifiques, notamment en Bolivie, en Jordanie, au Maroc, au Sénégal et au Tadjikistan.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com