H&M commence à récolter les fruits de sa réorganisation au deuxième trimestre

Stockholm, 27 juin 2019 (AFP) - Le géant du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M), en voie de combler son retard dans le commerce en ligne, a publié jeudi un bénéfice net de 4,5 milliards de couronnes (427 millions d'euros) au deuxième trimestre, stable sur un an et conforme aux attentes.


H&M affiche des ventes en hausse de 11 % au trimestre dernier - H&M

La rentabilité du groupe suédois reste bridée par le coût de sa transition numérique alors que le chiffre d'affaires s'est accru de 11 % sur un an sur la période mars-mai de son exercice décalé, à 57,4 milliards de couronnes (5,44 milliards d'euros).

Ce résultat est globalement en ligne avec les estimations des analystes interrogés par le fournisseur d'informations financières Factset, qui tablaient en moyenne sur 440 millions d'euros de résultat net et 5,4 milliards de chiffre d'affaires.

H&M va donc mieux, comme le constate la Banque Royale du Canada (RBC) dans une note : l'industriel « continue d'améliorer ses performances cette année et de gagner des part sur de grands marchés, même si la comparaison [par rapport aux trimestres précédents] est avantageuse ».

Le groupe d'habillement augmente nettement sa marge nette par rapport au premier trimestre, la portant à 7,8 % contre 1,6 %, encore loin néanmoins de son principal rival, le géant espagnol Inditex, propriétaire de Zara, qui pour des revenus équivalents a fait ressortir une marge de 12,4 % lors de son 1er trimestre (février-avril).

« Le groupe H&M continue d'accroître ses ventes à tarif plein, à réduire les remises et à gagner des parts de marché, démontrant que les clients apprécient nos collections et les améliorations réalisées dans l'assortiment d'articles et le confort du consommateur », s'est félicité le PDG, Karl-Johan Persson, dans le communiqué de résultats.

Aux prises avec une érosion des ventes et de la rentabilité après un retard dans sa conversion au commerce en ligne, H&M assure recueillir les fruits des efforts consentis au cours des derniers trimestres pour adapter son offre.

Au deuxième trimestre, les ventes en ligne ont continué de grimper, en forte hausse de 20 % en monnaies locales et de 27 % en couronnes suédoises.

En marge de l'annonce de ces résultats, le groupe a annoncé l'extension de son partenariat avec la société suédoise Klarna, spécialisée dans afin d'accélérer sa transition digitale, qui avait été annoncé en octobre dernier. L'entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies de paiement va ainsi désormais accompagner H&M aux Etats-Unis à partir de l'automne 2019, avec notamment un service « acheter maintenant, payez plus tard ». 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER