×
523
Fashion Jobs
FRASERS GROUP
HR Administrator
CDI · TUBIZE
GERRY WEBER
Shop Manager
CDI · SAINT-TROND
GERRY WEBER
Shop Manager
CDI · BRASSCHAAT
SB RECRUITMENT & SERVICES
HR Manager - Fashion Retail - Belux
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Sales Representative – Fashion – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
THE STING B.V.
General Manager The Sting
CDI · Antwerp
PROJECT DISTRIBUTION
Sales Representative B2B
CDI · DROGENBOS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager - Fashion Lifestyle - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Région Luxembourg
CDI · LIBRAMONT-CHEVIGNY
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager - Retail - Hainaut
CDI · TOURNAI
BOGGI MILANO
Retail Area Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Account Coordinator – Parfums & Cosmétiques – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
NEWELL
Project Manager, Operations - Dymo
CDI · SAINT-NICOLAS
NEWELL
HR Generalist / HR-Generalist
CDI · SAINT-NICOLAS
LOVISA
Payroll Manager Belgium & Netherlands
CDI ·
NIKE
sr Technical Product Manager
CDI · Laakdal
SB RECRUITMENT & SERVICES
HR Officer - Retail - Mouscron
CDI · MOUSCRON
BESTSELLER
Sales Representative Jack & Jones
CDI · Antwerp
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant - Déco & Cosmétiques - Tournai
CDI · TOURNAI
SB RECRUITMENT & SERVICES
Acheteur - Retail Non-Food - Courtrai
CDI · COURTRAI
NIKE
Lead Business Product Manager
CDI · Laakdal
Par
AFP
Publié le
31 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

H&M freiné par le Covid et la fermeture en Russie

Par
AFP
Publié le
31 mars 2022

Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes & Mauritz (H&M) a annoncé jeudi des résultats en amélioration mais nettement inférieurs aux attentes pour son premier trimestre décalé (décembre-février), grevés par la crise mondiale de l'approvisionnement et la nouvelle vague hivernale de Covid.


DR


Le numéro 2 mondial de l'habillement a aussi indiqué que la fermeture de ses 185 magasins en Russie, conséquence de l'invasion de l'Ukraine, avait réduit de cinq points la croissance de ses ventes en mars, hors de la période de publication.

Vers 08H00 GMT, l'action du groupe chutait de plus de 8% à la Bourse de Stockholm, à 133 couronnes, tombant à son plus bas niveau depuis mai 2020.

"En plus des conséquences générales de la pandémie, comme des perturbations et des retards dans la chaîne d'approvisionnement, certains de nos principaux marchés ont été affectés par une nouvelle vague de la pandémie" entre décembre et février, a commenté la patronne du groupe Helena Helmersson dans le rapport trimestriel.

"Malgré cette situation nous avons constaté un redressement des ventes dans les magasins et du commerce en ligne", a-t-elle ajouté.

Entre décembre en février, le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 23% à 49,2 milliards de couronnes (environ 4,8 milliards d'euros).

Le bénéfice net pour ces trois mois s'est également redressé passant dans le vert à 217 millions de couronnes, contre une perte de 1,1 milliard pour la période équivalente de l'exercice précédent.

Mais les résultats ont été nettement en dessous des attentes des analystes, qui prévoyaient en moyenne un bénéfice avant impôt de 1,35 milliard, alors qu'il n'a été au final que de 282 millions.

Début mars le groupe a annoncé arrêter toutes ses activités en Russie en raison de la guerre en Ukraine, ce qui implique la fermeture de 185 magasins ainsi que de l'activité de commerce en ligne. Les ventes sont également suspendues au Bélarus et en Ukraine.

Entre le 1er et le 28 mars les ventes de H&M ont augmenté de 6% mais si on exclut la Russie, l'Ukraine et le Belarus elles auraient augmenté de 11% en monnaie locale, selon le géant suédois.


Stockholm, 31 mars 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.