Hermès envahit Milan pendant le Salon du Meuble

Hermès ne risque pas de décevoir le public du Salone del Mobile. Fidèle depuis 2011 à ce rendez-vous très couru, qui investit la capitale lombarde jusqu’au 22 avril, le sellier a organisé pas moins de quatre initiatives en ville. A commencer par la très belle installation aménagée dans le musée de La Permanente, pour présenter sa nouvelle collection pour la maison.
 
Le sellier joue sur la lumière et les couleurs pour présenter sa ligne de maison - Hermès

Sept maisons aux proportions démesurées, chacune d’une couleur différente, entièrement recouvertes de carreaux brillants, se succèdent dans un jeu de perspective comme dans une antique cité tribale.

La scénographie, signée Charlotte Macaux Perelman, directeur artistique délégué d’Hermès Maison au côté d’Alexis Fabry, fait appel aux zelliges, ces carreaux artisanaux marocains aux couleurs vibrantes, qui font penser aux hammams et donnent une note orientale à l’ensemble.

La ligne maison se dévoile dans une atmosphère orientale - Hermès

Chaque espace, de différente taille, est aménagé avec des gradins, étagères ou présentoirs, eux-mêmes recouverts de carreaux et dans des volumes gigantesques, tout comme les patères, fixées à des hauteurs inatteignables, auxquelles sont suspendus les plaids en cachemire de la marque telles des serviettes de bain.

Chaque pièce accueille une famille d’objets : petits meubles, vases, porcelaine, plateaux, accessoires en cuir, jeux, boîtes en bois laqué, papiers peints et tissus. A l’entrée, l’espace café, toujours aménagé par le biais de gradins en carreaux colorés, permet de découvrir le nouveau service de table, « A Walk in the Garden », décoré avec les dessins de l’artiste irlandais Nigel Peake.


Un aperçu de la collection 2018-19 d'Hermès Maison dévoilée à Milan - FashionNetwork ph DM

Pour ce qui est de ses autres interventions à Milan, la maison de luxe propose de faire étape à son showroom (via Gastone Pisoni 2) dans une ambiance estivale avec un sol bleu piscine, des formes géométriques, murs rose californien et perspectives en trompe-l’œil.

S'impose aussi un passage par la boutique de la via Montenapoleone, où le sculpteur Markus Hofer a habillé les vitrines avec des structures architecturées et des constructions liquides en écho aux collections 2018-19 d’Hermès Maison.
 
Enfin, un collectif de dessinateurs réinterprète chaque jour à la craie sur le sol les motifs des papiers peints Hermès dans les lieux emblématiques du salon milanais, de la très chic via della Spiga à la Triennale, en passant par les rues du quartier branché de Brera.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DécorationArt de vivre - DiversLuxe - DiversCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER