×
160
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
Publicités

Héroïnes va s’ouvrir à la distribution en multimarques

Publié le
today 21 juin 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque de mode féminine Héroïnes est progressivement née en 2013 sous l’impulsion d’Aurélie Cohen dans le magasin multimarque qu’elle tenait alors rue des rosiers à Paris, car elle avait du mal à dénicher des griffes offrant des modèles structurés, féminins et colorés, mettant en valeur les morphologies pulpeuses. Après avoir grandi au fil des ans en se constituant un réseau de huit boutiques à l’enseigne, toutes installées à Paris, c’est donc tout naturellement qu’elle s’ouvre aujourd’hui à la distribution wholesale, poussée par la demande de multimarques installés en région et de grands magasins à l’étranger. 


Pour attirer en vitrine, la marque compte sur ses looks gais, qui fonctionnent bien au moment des mariages - Héroïnes


« J’ai vite remarqué que pas mal de femmes ne trouvaient pas ce qu’elles cherchaient pour souligner leur silhouette au-delà de la taille 40, décrit Aurélie Cohen, qui a été professeure de lettres avant d’étudier à Esmod, de travailler pour Sonia Rykiel ou Jean Paul Gaultier puis d’ouvrir sa boutique en 2008. Nous devons suivre l’évolution des morphologies. Nos modèles, même s’ils marquent la taille, laissent plus de place à la poitrine et aux hanches que des vêtements classiques ». Ces tenues aux coupes architecturées et rehaussées d’imprimés enjoués, qui se déclinent du 34 au 46, seront donc présentées aux acheteurs et indépendants lors du prochain salon Who’s Next, qui se tiendra à la Porte de Versailles du 6 au 9 septembre.  


Aurélie Cohen veut donner confiance à ses clientes en montrant leurs formes plutôt que de les camoufler - Héroïnes


« Nos imprimés sont dessinés en interne et sont déclinés sur cinq à six coupes de robes correspondant à une morphologie différente (carré, petite…) pour que chacune trouve un vêtement qui lui va ». Si la robe est le produit phare de ses débuts, la créatrice ajoute chaque année de nouvelles familles de produit à son offre. La saison dernière, elle a introduit la maille, avec par exemple un gilet court laissant voir la taille marquée d’une robe. Ce printemps-été, un modèle de jean a été lancé, « inspiré d’un denim vintage ayant appartenu à Marilyn Monroe ». Pour l’automne-hiver prochain, c’est la collection de chaussures qui sera étoffée de premières bottes en cuir, tandis que l’équipe créative planche actuellement sur une ligne de sacs.

« Nos références produits augmentent de 15 % chaque saison, c’est important de tester de nouvelles choses et c’est avec un assortiment cohérent que l’on est prêt à se présenter sur Who’s Next », annonce Aurélie Cohen, qui fait fabriquer ses créations en Europe (dont 50 % en Angleterre) et dans le bassin méditerranéen. Les articles y sont produits en petites séries de 300 pièces, tandis que leur prix de vente oscille en boutique entre 160 euros pour un premier modèle de robe et 420 euros pour un manteau.


La marque possède huit magasins répartis dans Paris - Héroïnes


La marque, qui réalise 3 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, entend continuer à faire grandir son réseau de magasins en propre en s’installant en province. Un projet encore à l’état d’ébauche mais dont les villes ciblées sont notamment Lyon et Bordeaux. « Nous entreprenons les choses pas à pas car je souhaite que l'on reste une petite structure familiale sans faire appel à des actionnaires extérieurs », conclut la créatrice, qui n’envisage donc pas pour l’instant de tenter l’aventure d’une ouverture de boutique hors de l’Hexagone.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com