×
187
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Immobilier commercial : les ouvertures de surfaces en chute de 28 % en 2018

Publié le
today 7 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors que les espaces commerciaux ont été mis à l’épreuve dans leur fréquentation et chiffre d’affaires en fin d’année, l’exercice 2018 a surtout été marqué par une chute de 28 % des inaugurations de nouvelles surfaces, avec seulement 560 000 mètres carrés de centres commerciaux, parcs d’activité et magasins de marques, selon le cabinet spécialisé Cushman & Wakefield.


Cushman&Wakefield


Cette chute a en particulier touché les centres commerciaux, dont les inaugurations de nouvelles surfaces ont reculé de 37 % en l’espace d’un an. Pour Cushman & Wakelfield, il s’agit d’un retour au niveau de 2016, les centres commerciaux continuant de concentrer 60 % des mètres carrés nouveaux mis sur le marché. A contrario, avec seulement 23 % des mètres carrés déployés en 2018, les parcs d’activité (ou retail parks) ont représenté 58 % des inaugurations de surface durant l’année.

Les livraisons de retail parks n’en ont pas moins ralenti pour la première fois depuis 2014. Un phénomène que l’analyse explique par les mesures restrictives liées à la loi Elan et aux nombreux refus en Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC), « qui ont freiné l’ardeur des promoteurs et développeurs ». Sur l’ensemble des projets d’inauguration de centres commerciaux recensés au début 2018, seuls 53 % ont finalement vu le jour au cours de l’exercice. A nouveau plus d’un million de mètres carrés devraient, sur le papier, être mis sur orbite durant l’année en cours, selon le cabinet.


Cushman&Wakefield


« La vacance qui progresse sur certains sites, conjuguée à une réglementation qui se complexifie, aura pour effet de prolonger voire d’amplifier le ralentissement des ouvertures dans les mois à venir », pour le directeur retail de Cushman & Wakfield, Christian Dubois. « Ces facteurs sont autant de sujets de préoccupation pour les bailleurs et développeurs d’un côté, et les enseignes de l’autre, qui doivent rivaliser d’inventivité pour tirer parti au mieux d’une situation conjoncturelle complexe, que tous espèrent temporaire. »

L’analyse du rapport annuel apporte aussi un éclairage sur le découpage par secteur des ouvertures de magasins en centre-ville. A Paris, il ressort ainsi que 40 % des inaugurations ont concerné des boutiques dédiées à l’équipement de la personne, contre 8 % dédiés à la beauté et à la santé. Des proportions au final assez proches de celles observées dans les autres villes de France, où 35 % des inaugurations concernaient de l’équipement de la personne et 11 % de la beauté/santé.


Cushman&Wakefield


En termes d’investissements, quelque 4,6 milliards d’euros ont été investis en 2018 dans l’immobilier de commerce, rompant avec la tendance baissière de ces quatre dernières années. Et cela notamment grâce à un retour en force des projets mobilisant des montants unitaires supérieurs à 100 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com