Inditex : le bénéfice continue à croître

Madrid, 13 juin 2018 (AFP) - Le géant du textile espagnol Inditex, propriétaire de la marque Zara, a publié mercredi un bénéfice net en légère hausse de 2 % sur un an, à 668 millions d'euros, au premier trimestre de son exercice.

Inditex assure une progression de 2% de ses ventes au premier trimestre - dr

Le groupe espagnol fait nettement mieux que son principal concurrent, le suédois H&M, qui a vu son bénéfice net chuter de 44 % au premier trimestre, à 135 millions d'euros. Son résultat est également supérieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur d'informations financières Factset, qui tablaient en moyenne sur 642 millions.

Le chiffre d'affaires a également progressé de 2 % à 5,65 milliards d'euros, de février à avril et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'élève à 1,12 milliard, en hausse de 1 %. Les ventes ont progressé de 7 % en devises locales, le groupe dirigé par Pablo Isla soulignant une « variation significative des taux de change ».

Inditex souligne les performances de ses boutiques déjà existantes « dans toutes les régions », sans donner le détail de ses ventes à travers le monde. Inditex clôt le trimestre avec 7 448 boutiques à travers le monde, légèrement moins que trois mois auparavant, assurant que cette évolution fait partie de sa stratégie visant à absorber les plus petits magasins et agrandir les autres. Outre Zara, le groupe fondé en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, par Amancio Ortega possède les marques Pull & Bear, Massimo Dutti, Oysho, Bershka, Stradivarius, Uterqüe et Zara Home.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER