×

Kim Jones prend les rênes des collections femme de Fendi

Publié le
9 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kim Jones est le nouveau directeur artistique des collections femme de Fendi. Le créateur anglais a rejoint ce mercredi la maison romaine du groupe LVMH aux côtés de Silvia Venturini Fendi, qui conserve son rôle de directrice artistique des collections homme et des accessoires femme de Fendi. De son côté, Kim Jones continuera de piloter Dior Men.


Kim Jones - @Brett_Lloyd


"Je souhaite la plus chaleureuse bienvenue à Kim, à qui je suis liée par un profond respect et une amitié. J'ai hâte de faire passer l'univers Fendi à un niveau supérieur avec lui", déclare dans un communiqué Silvia Venturini Fendi.

Le styliste aura en charge les collections féminines de Fendi de haute couture, de prêt-à-porter et de fourrure (Fur). Il dévoilera son premier travail avec la collection automne-hiver 2021/22 en février prochain pendant la Fashion Week de Milan.

"Kim Jones est un grand talent et depuis son arrivée, il n'a cessé de prouver sa capacité à s'adapter aux codes et au patrimoine des maisons LVMH tout en les revisitant avec une grande modernité et audace. Chez Fendi, je suis convaincu que sa vision et sa passion contribueront grandement au succès des collections féminines", commente le patron de LVMH Bernard Arnaud.
 
"Kim est l'un des designers les plus talentueux et les plus pertinents d'aujourd'hui. Avec Silvia Venturini Fendi, qui a vertueusement perpétué l'héritage de Fendi et de Karl Lagerfeld, Kim apportera son point de vue contemporain unique dans le monde de Fendi", renchérit le PDG de la maison, Serge Brunschwig.
 
Avec cette nomination, Kim Jones poursuit avec brio son ascension dans la galaxie LVMH. Son nouveau rôle est d’autant plus important qu’il va avoir la délicate mission de recueillir l’héritage de Karl Lagerfeld. Le célèbre couturier décédé en février 2019 avait piloté les collections féminines de Fendi pendant près de 53 ans, et c’est Silvia Venturini Fendi qui avait repris le flambeau ces dernières saisons.
 
Styliste cosmopolite et passionné d’art, Kim Jones est né à Londres en 1979. Inscrit au Central Saint Martins College of Art and Design de Londres, il y obtient une maîtrise en mode masculine en 2002. Sa collection de fin d’études, dont John Galliano rachète une partie, est acclamée par la presse et le milieu. Et Kim Jones se voit admis à la Fashion Week de Londres en 2003, où il présente sa marque de prêt-à-porter masculin plutôt street et sport.
 
Tout en gérant son label, qu’il suspendra quelques années plus tard, le designer hyperactif multiplie les collaborations (entre autres avec Umbro, Hugo Boss, Topman, Iceberg). Plusieurs fois récompensé par les British Fashion Awards, celui qui a travaillé aussi avec Alexander McQueen est appelé en 2008 par le tailleur britannique Dunhill, dont il devient le directeur artistique, jusqu’à être coopté en 2011 par Louis Vuitton pour diriger les collections masculines.
 
Habitué à voyager dès sa plus tendre enfance, suivant sa famille en Équateur, en Afrique (Ethiopie, Kenya, Tanzanie et Botswana) et dans les Caraïbes, le créateur nomade et curieux insuffle un vent de fraîcheur à la tête de la mode masculine de Louis Vuitton en y introduisant notamment un esprit streetwear allié au luxe. Au bout de sept ans, il se voit propulsé chez Dior Men, dont il contribue à faire évoluer la garde-robe en la modernisant et en la rajeunissant.

Dans le communiqué, le styliste ne manque pas de remercier les dirigeants de LVMH "pour cette incroyable opportunité". "Travailler dans deux maisons aussi prestigieuses est un véritable honneur en tant que designer et pouvoir rejoindre la maison Fendi ainsi que continuer mon travail chez Dior Men’s est un immense privilège", souligne-t-il.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com