L Brands se redresse en Bourse après un premier trimestre 2019 meilleur que prévu

Alors que son titre se négociait 35,22 dollars à Wall Street le 24 mai 2018, L Brands avait entamé une longue descente depuis un an pour atteindre 21,50 dollars le 22 mai dernier. L'annonce ce mercredi de ses résultats du premier trimestre 2019 semble avoir rassuré les marchés avec un cours reparti à la hausse pour s'établir à 24,26 à la clôture de la Bourse jeudi soir.


Le chiffre d'affaires de L Brands était de 13,2 milliards de dollars (11,6 milliards d’euros) sur son exercice 2018/19 - Facebook: Victoria’s Secret
 
La société basée à Columbus dans l'Ohio a déclaré un chiffre d'affaires de 2,629 milliards de dollars (2,351 milliards d'euros) pour le trimestre clos le 4 mai dernier, contre 2,626 milliards de dollars (2,348 milliards d'euros) un an plus tôt. Les analystes misaient plutôt sur 2,56 milliards de dollars. 

Les ventes trimestrielles du propriétaire de Victoria's Secret et de Bath & Body Work sont restées stables en comparable, grâce à la progression de 13 % de Bath & Body Works qui a permis de compenser la baisse de 5 % enregistrée par Victoria's Secret.
 
Pour le premier trimestre, le bénéfice est tombé de 47,5 millions de dollars (42,5 millions d'euros) à 40,3 millions de dollars (36,0 millions d'euros). L Brands a déclaré avoir fermé 35 magasins et ouvert un adresse Victoria's Secret en propre au cours du trimestre.

Les ventes de Victoria's Secret ont fortement chuté au cours des deux dernières années, la marque perdant des parts de marché au profit de concurrents comme Aerie. Dernièrement, la marque a relancé sa ligne de maillots de bain : la gamme est désormais disponible en exclusivité sur la plateforme e-commerce du label.

Victoria's Secret avait abandonné sa très populaire ligne balnéaire en 2016 pour se concentrer sur son activité principale — la lingerie —, ce qui avait fini par lui coûter 500 millions de dollars de ventes annuelles. 

L'entreprise a annoncé plus tôt ce mois-ci mettre fin à son traditionnel défilé de mode télévisé. L'émission suscite de nombreuses critiques, ses détracteurs l'accusant de sexisme et d'être déconnectée des préoccupations éthiques actuelles.

La société a mis à jour ses prévisions pour 2019. Son bénéfice par action pour l'exercice entier devrait se situer entre 2,30 et 2,60 dollars par action, contre 2,20 et 2,60 dollars lors des précédentes estimations. Le bénéfice par action du deuxième trimestre devrait décliner de 0,15 à 0,20 dollar, selon le groupe américain.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLingerieBien-êtreBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER