×
142
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
CALZEDONIA
District Manager Calzedonia Luxembourg
CDI · BRUXELLES
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
NOÉMIE MAKBOULIAN
Stage en Communication (Fashion Show)
Stage · BRUXELLES
POKER JEANS STORE
Stagiaire Comptabilite
Stage · WATERLOO
POKER JEANS / JEANSLAND
Stagiaire Achat
Stage · WAUTHIER-BRAINE
POKER JEANS STORE
Stage e Commerce/ Graphisme
Stage · WAUTHIER-BRAINE
ANTI AGING CENTER
Esthéticienne et Conseillère de Vente H/F
CDI · BRUXELLES
Publicités

L Brands voit ses résultats plombés au deuxième trimestre par Victoria’s Secret

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 27 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré un premier trimestre solide, les résultats du deuxième trimestre 2019 de L Brands, annoncés mercredi, avaient de quoi décevoir. La marque Victoria's Secret, en difficulté, a pesé sur les ventes du groupe américain.


Les ventes trimestrielles de L Brands ont été tirées vers le bas par Victoria’s Secret. - Facebook: Victoria’s Secret

 
La société, basée à Columbus dans l'Ohio, également propriétaire de Bath & Body Works, a enregistré des ventes de 2,902 milliards de dollars (2,612 milliards d'euros) au cours du trimestre qui a pris fin le 3 août dernier, en baisse par rapport aux 2,984 milliards de dollars (2,686 milliards d'euros) du trimestre correspondant de l'exercice précédent. 
 
Les ventes en comparable ont baissé de 1 %, avec une chute de 6 % chez Victoria's Secret, et ce malgré une progression de 8 % chez Bath & Body Works. 

Le résultat d'exploitation a atteint 174,6 millions de dollars (157,2 millions d'euros), contre 228,1 millions de dollars (205,3 millions d'euros) un an plus tôt, et le bénéfice net n'a atteint que 37,6 millions de dollars (33,8 millions d'euros), contre 99 millions de dollars (89,1 millions d'euros) l'an dernier.

Depuis deux ans, les ventes de Victoria's Secret chutent à un rythme alarmant. Dernièrement, dans une tentative de changer son image, la marque a engagé Valentina Sampaio, son premier mannequin transgenre. Elle a également revu l'organisation de son traditionnel défilé de mode annuel, après avoir été critiquée pour son caractère jugé sexiste.

Pour le troisième trimestre, la société prévoit d'être tout juste à l'équilibre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com