×
Par
AFP
Publié le
11 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal publie un bénéfice net en recul de 5% en 2020, lesté par la pandémie

Par
AFP
Publié le
11 févr. 2021

L'Oréal a publié jeudi un bénéfice net en recul de 5% en 2020, à 3,56 milliards d'euros, la pandémie ayant pesé sur le chiffre d'affaires du géant français des cosmétiques.


AFP



Après avoir connu une forte croissance en 2019, la société a enregistré des ventes de 27,99 milliards d'euros l'an passé. A taux de change et périmètre constants, ce chiffre d'affaires est en recul de 4,1%. Ces chiffres restent toutefois supérieurs aux attentes du consensus d'analystes compilé par Factset. La marge d'exploitation s'est quant à elle maintenue à 18,6%.

"La pandémie de Covid-19 qui s'est propagée à travers le monde a provoqué, par la fermeture généralisée des points de vente, une crise de l'offre qui a entraîné un recul inédit, même si momentané, du marché de la beauté", a souligné Jean-Paul Agon, le PDG de L'Oréal, cité dans le communiqué.

Il s'est néanmoins dit confiant dans la capacité de L'Oréal "à surperformer le marché et, sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire, à réaliser une année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats" en 2021, sans donner davantage de précisions.

Par branche d'activité, la situation s'avère disparate. Les ventes de la principale division du groupe, les produits grand public, ont reculé de 4,7% à données comparables, à 11,7 milliards d'euros.

L'Oréal Luxe, dédiée aux produits de beauté haut de gamme (Lancôme ou Yves Saint Laurent), a accusé un repli de 8,1% sur l'année à 10,2 milliards d'euros. La division des produits professionnels a souffert de l'impact de la fermeture des salons de coiffure au printemps (-6,4% à 3,1 milliards d'euros), même si elle a retrouvé la croissance au second semestre.

A l'inverse, la division Cosmétique active poursuit sur sa lancée (+18,9% à 3 milliards d'euros), toujours dopée par l'Asie et l'Amérique du Nord. La situation reste d'ailleurs contrastée en fonction des régions. Ainsi, l'Asie-Pacifique, désormais premier marché du groupe, a bénéficié d'un rebond au deuxième semestre, et progresse sur un an de 3,5% à données comparables (+1,5% à données publiées), avec une forte progression au 4e trimestre (+16,6% à données comparables).

L'Europe de l'Ouest, deuxième marché de L'Oréal, voit à l'inverse ses ventes se replier de 10,3% sur l'année en comparable. L'Amérique du Nord recule de 7,4%.

L'Oréal va proposer un dividende de 4 euros, en augmentation de +3,9%, par rapport au dividende versé en 2020. Par ailleurs, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale la candidature comme administrateur indépendant d'Alexandre Ricard, PDG du groupe Pernod Ricard.

Paris, 11 février 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.