×

Le groupe Orchestra, en difficulté, annonce un chiffre d'affaires en baisse de 1,3%

Par
AFP
Publié le
23 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris, 23 avr 2020 (AFP) - Le groupe Orchestra-Prémaman, qui envisage toujours de se placer en redressement judiciaire compte tenu de ses difficultés financières, a publié jeudi un chiffre d'affaires en baisse de 1,3% à 563,5 millions d'euros pour l'exercice 2019-2020, clôturé le 29 février.


Orchestra



Le spécialiste français des vêtements pour enfants, qui avait reporté d'une semaine la publication de ses résultats annuels, a notamment connu un quatrième trimestre (période allant du premier décembre 2019 au 29 février 2020) fortement perturbé par les mouvements sociaux survenus en France.

Le groupe, qui doit publier ses résultats consolidés pour l'exercice 2019-2020 le 29 juin après clôture de la Bourse, a indiqué jeudi avoir réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 126,7 MEUR, en diminution de 7,6% par rapport à la même période de l'exercice précédent, une évolution conforme au marché, précise-t-il.

L'entreprise, dont le siège se trouve à Saint-Aunès (Hérault), près de Montpellier, et qui emploie 2.900 salariés dans le monde, n'a pas donné plus d'information concernant un éventuel placement en redressement judiciaire, qu'elle avait expliqué considérer le 1er avril dernier.

Elle avait été placée en septembre 2019 en procédure de sauvegarde, et a annoncé mi-février la suppression de 159 postes en France et 300 à l'étranger.

"Des informations seront régulièrement communiquées au marché sur l'évolution de la procédure", indique-t-elle simplement, en rappelant que "la cotation des actions sur Euronext Paris resterait suspendue jusqu'à nouvel ordre".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.