×
187
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Le premier semestre confirme le désamour des annonceurs pour la presse magazine

Publié le
today 15 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Selon une étude publiée par Kantar, le marché de la publicité dans les médias semble se diviser en deux grandes tendances pour janvier à juin 2019 par rapport à la même période en 2018. D'un côté les annonces via la télévision et la radio dont les chiffres généraux sont en augmentation et de l'autre, les annonces dans la presse qui semblent souffrir légèrement, et ce en particuler dans la presse magazine.


© Kantar


Si le nombre d'encarts publicitaires insérés dans la presse magazine est stable, et que la publicité en pagination a augmenté de 4 % par rapport à l'année dernière, le nombre d'annonceurs a en revanche diminué de 5 % pour passer à 18 889.

Si la presse quotidienne nationale (PQN) semble relativement stable avec + 3 % en pagination et - 3 % en insertions, c'est la presse magazine qui semble pâtir de la situation avec une diminution de 6 % de la publicité en pagination et de 8 % en insertion.

Un désamour probable des annonceurs pour la presse magazine qui souffre d'une image ternie et de ventes en baisse depuis l'explosion du digital.


© Kantar


La publicité grâce au moteur de recherche Google comptait 20 289 annonceurs de janvier à juin 2019. L'étude de Kantar fait la distinction entre la publicité "display" et la publicité "search", la première permettant aux entreprises de faire des annonces publicitaires grâce à des mots-clés dans les liens sponsorisés de Google, alors que la deuxième concerne les encarts de Google Ads diffusés sur le web.

Si les top 3 des annonceurs display et search accueillent principalement des grands groupes (SFR, Carrefour, Amazon, et Booking.com), deux acteurs en plein boom s'y distinguent : l'e-commerçant chinois de mode féminine, Shein, prend la deuxième place côté display, tandis que la troisième marche du podium des annonceurs search revient à Vinted, l'application de revente d'habillement d'occasion d'origine lituanienne qui a effectué 1,3 milliard d'euros de volume de transactions sur la plateforme en 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com