×
Par
Reuters API
Publié le
25 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le propriétaire de Primark s'attend à un impact du confinement de 1,3 milliard d'euros au premier semestre

Par
Reuters API
Publié le
25 févr. 2021

Le groupe Associated British Foods a dit jeudi s'attendre à une perte de chiffre d'affaires de 1,1 milliard de livres sterling (1,3 milliard d'euros) au premier semestre liée à la fermeture des magasins de la chaîne de mode Primark dont il est le propriétaire.


Reuters


Selon le groupe, Primark devait réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 2,2 milliards de livres au cours du semestre se clôturant le 27 février prochain (contre 3,7 milliards de livres au premier semestre de l'exercice précédent), soit une chute d'environ 40%. L'enseigne s'attend également à dégager un bénéfice d'exploitation ajusté légèrement supérieur au seuil de rentabilité.

Durant la période, la majorité des points de vente de la chaîne ont eu le rideau baissé en novembre et à partir de fin décembre. Toutefois, contrairement au premier lockdown, "l'ampleur et la durée des restrictions ont varié selon les marchés, avec des approches différentes selon les gouvernements".

A la réouverture des commerces, les ventes se sont situés à -15% à périmètre constant par rapport à l'année précédente. "Cette performance doit être considérée dans le contexte de dépenses et de fréquentation plus faibles, reflétant les conseils de limitation des déplacements".

L'activité varie aussi fortement selon les types d'emplacements: les unités Primark installées en retail park ont signé des ventes plus élevées que lors de l'exercice précédent (à périmètre comparable), tandis que celles des magasins implantés dans les centres commerciaux et villes moyennes ont baissé, et que les flagships des grandes métropoles continuent d'enregistrer "un fort déclin de leur fréquentation".

Au niveau du groupe dans son ensemble, le chiffre d'affaires, le bénéfice d'exploitation et le bénéfice par action ajusté devraient reculer par rapport à l'année précédente, en raison de l'impact des mesures de restriction sanitaire sur Primark.

Le conglomérat britannique s'est toutefois réjoui de la réouverture des magasins Primark et du fait d'avoir à présent un calendrier de réouverture de 233 magasins supplémentaires en plus des 77 déjà opérationnels. Environ 83% de sa surface de vente au détail devrait être rouverte d'ici le 26 avril.

"Nous nous attendons à ce que la période suivant la réouverture dégage beaucoup de liquidités", a commenté le groupe, qui se dit aussi satisfait de la reprise d'activité des magasins aux Etats-Unis et prévoit d'ouvrir 15 nouveaux magasins Primark en 2021 (notamment cinq en Espagne, trois sur le marché américain et deux en Italie). 

Pour le second semestre, la direction anticipe que les points de vente qui resteront encore fermés occasionneront un manque à gagner d'environ 480 livres sterling.

AB Foods est présent également dans l'épicerie, avec des marques comme le pain Kingsmill et le thé Trainings, ainsi que dans le sucre, l'agriculture et les ingrédients.

(Avec Reuters)
James Davey; version française Diana Mandiá

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.