×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 juil. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le sportswear va tirer les ventes d’habillement vers le haut aux États-Unis

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 juil. 2019

Selon un rapport publié récemment par The NPD Group, les ventes d’habillement aux États-Unis devraient reprendre du poil de la bête d’ici deux ans grâce à des catégories de produits comme les sweats, les maillots de bain, les pyjamas et les robes, qui boosteront la croissance. Les clients recherchent à la fois le confort et le style.


Selon NPD, la baisse actuelle des ventes de robes devrait être compensée par le succès des robes actives - Instagram: @Gap


Selon le dernier rapport de NPD, intitulé The Future of Apparel (L’avenir de l’habillement), les dépenses d’habillement aux États-Unis devraient continuer à décliner en 2019, avant de repartir à la hausse en 2020 grâce à une accélération de la croissance des ventes portée par l’activewear.
 
Certaines catégories de produits commencent déjà à amorcer cette tendance. De mai 2018 à mai 2019, le département de suivi des consommateurs de NPD a remarqué que les ventes totales de sweats et de pantalons de sport ont notamment gagné 8 %, à 23,6 milliards de dollars (20,98 milliards d’euros), tandis que les ventes de pyjamas sont en hausse de 2 %, à 7,8 milliards de dollars (6,94 milliards d’euros).

De plus, même si les ventes de robes accusent pour le moment une baisse de 3 % sur les 12 derniers mois, à 15 milliards de dollars (13,34 milliards d’euros), NPD table sur la croissance d’une catégorie relativement nouvelle de robes "sportives" pour compenser ce déclin et faire pencher la balance du côté du vert d’ici 2021.
 
Les maillots de bain ont aussi souffert cette année, avec des ventes en chute de 4 %, à 5,8 milliards de dollars (5,16 milliards d’euros), mais NPD attribue ce phénomène à l’arrivée tardive de l’été aux États-Unis. Selon le rapport, cette catégorie va connaître un tournant et devenir un moteur de croissance d’ici deux ans.
 
« Le futur de l’industrie du textile repose sur des produits d’activewear qui ne négligent pas le style », résume Marshal Cohen, chef consultant textile chez NPD Group, dans un communiqué. « Les clients veulent de la mode, mais refusent de sacrifier le confort et le côté pratique de la mode active qu’ils ont adoptée. »
 
Ce passage du sportswear pur à des vêtements plus élégants mais laissant une totale liberté de mouvement était évident lors des Fashion Weeks automne-hiver 2019 du monde entier. Les coupes redeviennent plus classiques et les silhouettes se font plus féminines à Paris, New York, Milan et Londres, sans sacrifier le confort. « La mode d’aujourd’hui doit adopter un style confortable et fonctionnel. Toutes les marques du secteur peuvent et devraient appliquer cette équation », conclut Marshal Cohen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com