×
155
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
POLO RALPH LAUREN
Sales Associate H/F - Temp Contract 6 Months - Inno Bruxelles
CDD · BRUXELLES
Publicités

Les salons parisiens ouvrent leurs portes ce vendredi

Publié le
today 18 juin 2019
Temps de lecture
access_time 5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ce vendredi 21 juin, les salons de la mode masculine font leur retour. Des rendez-vous en pleine évolution à l'image de la nouvelle formule annoncée par le salon Tranoï. Autre temps fort promis : l'arrivée pour la première fois à Paris du CIFF, le Copenhagen International Fashion Fair.


Le salon Tranoï


Au Tranoï, la nouvelle édition du 21 au 23 juin annonce une toute nouvelle formule, pour engager « une réflexion profonde sur l'adaptation de son concept aux évolutions du marché international », explique le service de communication. Le salon est désormais organisé autour de deux pôles - Tranoï The Tradeshow et Tranoï The Showrooms - et repense sa direction depuis l'annonce du départ de son pilote depuis plusieurs années, David Hadida.

Partie salon ou « tradeshow », le Palais de la Bourse resserre profondément sa sélection autour de 90 marques de prêt-à-porter (homme et femmes), d'accessoires et de lifestyle (contre une centaine auparavant), trois pans d'« une évolution ambitieuse de la plateforme B to B, précise l'équipe du Tranoï, et souhaitant suivre le même développement que les nouveaux modèles retail ».

Pour une bonne lisibilité de ses exposants, le salon distinguera deux univers différents, « celui des créateurs aux partis pris stylistiques singuliers et celui du contemporary dédié au luxe plus accessible », chacun profitant désormais de son espace pour s'exprimer à travers un merchandising singulier et des événements ponctuels tels que défilés ou performances live.

Moins de créateurs mais des noms à retenir, comme Capsul et son fondateur, Marvin Seror, déjà installé à Paris dans le Marais, et pour la première fois au Tranoï la marque française Studio Rice et son vestiaire street élégant signé Céleste Durry (ancienne directrice artistique chez Xuly-bët). Pour le pendant lifestyle, la marque de vélo électrique allemande VanMoof (Taco et Ties Carlier), qui révolutionne l'esthétique vélo, sera aussi à suivre.

Evénement dans l'événement, le salon fait par ailleurs du créateur français Arthur Avellano son invité cette saison, la marque qui s’est fait connaître par l’utilisation mode du latex et dont le vestiaire s'est aujourd'hui étoffé de nouvelles matières défilera sur place le vendredi 21 à 16 heures.

Second pilier de l'évolution du Tranoï, Tranoï The Showrooms, « plateforme professionnelle dédiée à l'accompagnement de showrooms internationaux », s'appuie sur L'Atelier Richelieu, rendez-vous lancé l'an dernier qui sera reconduit en septembre, et avant cela sur la Tranoï Week, en partenariat avec London Show Rooms, installé rue de la Roquette (XIe arrondissement), dont la prochaine édition prévue du 20 au 25 juin réunira entre autres Charles Jeffrey Loverboy, Blindless, Omar Afridi et de nouveaux noms, à l’instar de Per Götesson et Jordanluca.


Le salon MAN, Place Vendôme


Pour sa nouvelle édition, le salon Man/Woman et ses fondateurs, Antoine Floch et Olivier Migda, reprennent la même recette que la saison passée et s'installeront du 21 au 23 juin en trois lieux différents avec deux espaces masculins, au 7 et 19 de la place Vendôme, et un troisième, mixte, au 46, rue Cambon, dans le Ier arrondissement, pour un total de près de 160 marques.

Place Vendôme, 90 % des marques présentées la saison passée seront de retour avec au total une centaine de marques réunies et des marques fidèles au rendez-vous, à l’instar d’Eastpak, Gitman Vintage, La Panoplie, Nanamika, National Standard ou encore Oliver Spencer. L’espace Cambon Man/Woman ajoutera lui une quarantaine de marques mixtes ou féminines centrées sur les pré-collections, avec notamment Le Mont Saint Michel, Loreak, Paraboot ou Sessùn.

Parmi les évolutions à noter, l'arrivée parmi l'offre du salon parisien de son homologue japonais, Jumble, jusqu’à présent proposé en showroom à Paris. Une sélection de créateurs de mode, d'accessoires ou de lifestyle japonais qui réunira dans l'Espace Cambon une trentaine de noms, pour la plupart inconnus à Paris. 
 
Enfin, les fondateurs de Man/Woman étant depuis l’année dernière associés au nouveau concept-store TheNextdoor, aux côtés de Nicolas Ivars, ils se joignent cette année à une série d’événements au sein du multimarque du Xe arrondissement, avec, entre autres, l'after-show du défilé Fumito Ganryu le 18 juin, l'installation de Bang & Olufsen au premier étage le 19, l'ouverture du pop-up Beams X Paperboy et la présentation de la collection capsule réalisée avec Paraboot le 22. 


Le Garage, lieu où se déroule le Salon du CIFF


Enfin, troisième et dernier acteur de l'univers des salons à s'aligner ce week-end à Paris, mais lui pour la première fois, du 21 au 24 juin : le salon danois CIFF, dirigé par Kristian W. Andersen. En association avec le directeur artistique Stavros Karelis (fondateur du concept store Machine-A), le rendez-vous de Copenhague fait son arrivée officielle à Paris et investit le Garage Amelot (133 rue Amelot, XIe arrondissement). Une venue d'abord attendue en juin 2018 et finalement reportée à cette année.
 
Pendant quatre jours, le salon organisera une série d’événements en mélangeant marques établies et jeune création autour d'une soixantaine de créateurs hommes et une sélection en pré-collections femmes. Parmi elles,  les Britanniques de Tolu Coker, la marque italienne The Night Novel, les lunettes des Japonais Blyszak et le prêt-à-porter de Ceam, la marque coréenne Inomusiki et les Danois de Hummel, Tonsure, fondée par Malte Flagstad (ex-Maison Margiela), le collectif Sunflower et le style street d’Haervaerk.
 
En parallèle des marques exposées, le salon proposera un focus sur différents créateurs à l’instar du Nigérian Kenneth Ize et son métier à tisser portatif, du gagnant du Prix H&M en 2015, le Chinois Ximon Lee, dont l'univers sera mis en scène dans un ensemble botanique et végétal, l’école Central Saint Martins choisissant, elle, de mettre à l’honneur quatre élèves designers émergents dans ce nouvel espace du CIFF Paris. 
 
A noter enfin l’organisation de plusieurs événements pendant ces quatre jours autour des prises de parole de Sophie Brocart, directrice générale de Jean Patou le 21 juin, de la promenade utopique « on slow street », racontée par Orsola de Castro, cofondatrice du Fashion Revolution Day, et de la journaliste Tamsin Blanchard. Temps forts attendu également, l’exposition Highsnobiety X Jun Inagawa présentera le travail du créateur tokyoïte fortement inspiré par l’univers manga, ce dernier étant invité à composer le numéro du magazine Short For. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com