Les ventes des distributeurs en France

Consommation d'articles d'habillement: + 2,3 % en valeur au mois de décembre 2004. La consommation d'habillement a été orientée à la hausse en décembre : + 2,3 % en valeur par rapport à la référence moyenne de décembre 2003. Le fait que les soldes démarraient plus tard, en janvier 2005, a sans doute moins incité les consommateurs à reporter leurs achats de vêtements de décembre sur le mois de janvier. Si les chaînes grande diffusion ont particulièrement tiré leur épingle du jeu (+ 9,7 % en valeur), la VAD (- 7,9 %) et les hypermarchés (- +4,8 %) ont accusé des baisses importantes de chiffre d'affaires. Les résultats des autres circuits sont compris entre une hausse de 3,5 % pour les grands magasins et de 2,4 % pour les chaînes spécialisées. En décembre, le rayon masculin a été particulièrement à l'honneur, et notamment les ventes de sous vêtements (+ 6,0 %) dynamisées par le succès des boxers, strings et autres produits. Bilan annuel de la consommation Le cumul annuel de la consommation d'habillement est supérieur de 1,4 % en valeur à celui de la période janvier-décembre 2003. Les grands magasins présentent le meilleur bilan annuel (croissance de 4,5 % en valeur) sous l'impulsion du retour de la clientèle touristique étrangère (et notamment américaine et asiatique). A contrario, les hypermarchés se sont enlisés tout au long de l'année 2004 (- 4,2 %), victimes, notamment de la concurrence des hard discounters. Pour l'année 2004, la consommation de textiles de maison a connu la même orientation que celle d'habillement : + 1,4 % en valeur par rapport à celle de janvier-décembre 2003.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER