Li&Fung rachète le couturier royal Hardy Amies


Hardy Amies automne-hiver 2008/2009
Le groupe hongkongais Li & Fung a obtenu les derniers actifs de la maison Hardy Amies, fondée par le couturier de la reine Elizabeth II, dont la faillite a été annoncée à la rentrée. La marque Norman Hartnell a également été acquise par le consortium.

Hormis le magasin historique d’Hardy Amies sur Saville Row, toutes les boutiques de la maison devraient avoir fermé leurs portes d’ici à la fin de l’année. A commencer par les autres boutiques phares de Londres, Edimbourg, Chester et Belfast. Une solution radicale que regrettent bien entendu les responsables de la marque, même si ces derniers soulignent que le rachat par Li & Fung a été fait au prix optimal permis par la situation. Un montant qui est d’ailleurs tenu secret par les deux parties.

La chute de Hardy Amies fait figure outre-Manche de symbole pour une économie percutée de plein fouet par la crise. A l’heure où la dépression collective des traders de la City fait les gros titres, voir le tailleur de sa Majesté au bord du gouffre n’a pas manqué d’émouvoir.

Avec des pertes s’élevant déjà à 1,1 million de livres l’an passé et un investisseur principal, le groupe Arev Brands Limited, trop affecté par la crise pour pouvoir injecter de nouvelle liquidité, le sort de Hardy Amies ne faisait pas grand doute. Reste à connaître aujourd’hui les intentions de Li & Fung quant à sa nouvelle acquisition.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER