×
187
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Louis Vuitton réagit à la polémique autour de Michael Jackson

Publié le
today 14 mars 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Louis Vuitton n’a pas attendu longtemps avant de réagir à la polémique grandissante autour de Michael Jackson. Depuis quelques jours, les projecteurs sont braqués sur la dernière collection masculine pour l’automne-hiver 2019, s’inspirant du roi de la pop, dessinée par Virgil Abloh pour la marque phare de LVMH. Le défilé ayant précédé de peu la présentation, en janvier au Sundance Film Festival aux Etats-Unis, du documentaire Leaving Neverland dans lequel le chanteur est de nouveau accusé de pédophilie.


Louis Vuitton Homme, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula


Virgil Abloh n’est certainement pas le premier styliste à s’inspirer de Michael Jackson. Hugo Boss lui a rendu hommage en novembre dernier avec une collection capsule, tout comme Supreme en 2017 ou Balmain dans sa collection homme pour l’été 2019, dont certains modèles prenaient clairement le chanteur pour référence. Mais sa deuxième collection pour Louis Vuitton, tirée de l’esprit pop du chanteur, tombe au plus mal.
 
La diffusion du documentaire, les 3 et 4 mars, sur la chaîne américaine câblée HBO, a provoqué, en effet, un vaste boycott à l’encontre de l’artiste américain avec le retrait notamment de ses chansons sur de nombreuses radios. Un mouvement qui s’étend désormais comme une tâche d’huile autour de tout ce qui concerne l’auteur de Thriller.

Il y a quelques jours, le directeur artistique des collections masculines de Louis Vuitton avait déclaré au site Complex et au New York Times qu'il n'avait pas beaucoup entendu parler du documentaire, en expliquant que son intention était de se souvenir « du Michael que je croyais universellement accepté, de son bon côté ».

Dans un communiqué que Louis Vuitton a diffusé jeudi 14 mars, le designer explique que « son intention pour ce défilé était de parler de Michael Jackson en tant qu’artiste de la culture pop ». « Cela faisait référence uniquement à sa vie publique, connue de tous, et à son héritage qui a influencé toute une génération d’artistes et de designers. »
 
Le styliste admet toutefois être « conscient qu'à la lumière de ce documentaire, le défilé a provoqué des réactions émotionnelles ». « Je condamne formellement toute forme d’abus et de maltraitance d’enfant, de violence ou de violation des droits de l’homme », poursuit-il.
 
Le président et directeur général de Louis Vuitton, Michael Burke, renchérit : « Nous trouvons les allégations dans le documentaire profondément troublantes et inquiétantes. La protection et le bien-être des enfants sont d'une importance capitale pour Louis Vuitton. Nous sommes pleinement engagés à défendre cette cause. »
 
De fait, les références à la pop star étaient surtout reliées au décor et à l’invitation du show sous forme de gant blanc, ainsi qu’à certains détails comme les mocassins en cuir noir, des tops décorés de paillettes argentées et le t-shirt avec le dessin du célèbre pas de danse de Michael Jackson en chaussettes blanches sur la pointe des pieds. Il semblerait que Louis Vuitton ait décidé de ne pas produire ces pièces.
 
Dans cette affaire, Louis Vuitton risque surtout de voir son image écornée. La maison a donc préféré intervenir d’emblée, au vu de la rapidité avec laquelle les réseaux sociaux s’enflamment et ont fait reculer récemment de grandes griffes accusées de racisme pour avoir réalisé des produits « blackface » rappelant les caricatures racistes d’autrefois.
 
« Cet épisode qui a touché Louis Vuitton est le dernier en date, s’inscrivant dans une société désormais inondée par ce genre de polémique. Si cela permet de générer un plus grand dialogue, c’est positif. Mais quand cela prend des proportions exagérées, cela peut bloquer la créativité », met en garde Linda Loppa, qui dirige depuis 2016 la plateforme Stratégie et Vision de Polimoda.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com