×
377
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Brand Manager Clinique
CDI · Machelen
ESTÉE LAUDER
Product Marketing Manager Mac
CDI · Machelen
SB RECRUITMENT & SERVICES
Account Manager - Men's Fashion – Belux
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Area Manager - Wholesale Fashion – Belux
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Business Developer - Fashion Marketplace - Brussels
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Déco et Maison - Ploegsteert
CDI · COMINES-WARNETON
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e)- Déco & Hygiène - Athus
CDI · AUBANGE
NO CONCEPT STORES
Responsable E-Commerce
CDI · BRUXELLES
AMÉLIE & AMÉLIE
Marketing Manager
CDI · BRUSSEL
FASHION & LUXURY SELECTION
Hrbp Senior Belux
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
Senior HR Manager
CDI · ANVERS
LEVI'S
sr Solutions Delivery Manager (Retail, Brussels)
CDI · Zaventem
NIKE
Security Manager
CDI · Laakdal
COURIR BELGÏE
Area Manager Belgium (Flanders) And The Netherlands - CDI - w/m
CDI · ANVERS
SUPER ETAGE
Sales Manager For Fashiontech Startup (f/m/d) / Freelancer
CDI · LUXEMBOURG
NIKE
Supply Chain Manager - Last Mile Transportation
CDI · Laakdal
ESTÉE LAUDER
Key Account Manager - Ici Paris xl Netherlands
CDI · Machelen
EASTPAK
Digital Performance Consumer Acquisition Manager - Eastpak
CDI · ANVERS
NIKE
Manager Logistics Support (Night Shift)
CDI · Laakdal
NIKE
Dir, Emea Logistics: Tno / Technical Product Management
CDI · Laakdal
NIKE
Lead Technical Product Manager, Emea Tpm Node
CDI · Laakdal
NIKE
Lead Program Manager, Emea Operations And Logistic
CDI · Laakdal
Publicités
Par
EFE
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
26 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mango pense retrouver la rentabilité en 2021

Par
EFE
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
26 juil. 2021

Mango revoit ses prévisions pour 2021 à la hausse et pense dépasser les bénéfices de 21 millions d’euros réalisés en 2019. Au premier semestre, l’enseigne voit ses ventes décoller de 21%.


Toni Ruiz, le PDG de Mango - Mango


Mango n’a pas dévoilé ses bénéfices du premier semestre, mais révèle en revanche que les ventes comparables des mois de mai et juin dépassent celles de l’année 2019 à la même période. Dans un communiqué, l’enseigne précise aussi qu’au premier semestre, ses ventes par internet ont progressé de 37% par rapport à 2020 et de 85% par rapport à 2019. Actuellement, elles représentent déjà 46 % du total.

Mango n’a pas révélé le montant des ventes en ligne au premier semestre mais conserve son objectif d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires à travers le canal digital pour 2021.

En 2019, la marque espagnole avait enfin retrouvé la rentabilité avec un bénéfice de 21 millions d’euros après trois années de pertes. Mais en 2020, elle est retournée dans le rouge avec un résultat négatif de 110 millions d’euros causé par les restrictions liées à la pandémie de coronavirus.

"Les résultats obtenus pour la première partie de l’année nous permettent d’aborder le deuxième semestre avec optimisme et de tabler sur une reprise des ventes supérieure aux chiffres de 2019. Nous pensons revenir dans le vert pour cet exercice", assure Toni Ruiz, le PDG de Mango.

En 2019, Mango avait réalisé 2,374 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’année passée, en raison de la crise sanitaire, les ventes ont chuté à 1,842 milliard d’euros.

Au cours du premier semestre 2021, le parc de boutiques physiques de la marque a pourtant été fermé pendant environ 50 jours, notamment dans des pays stratégiques pour la multinationale comme l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Portugal et la Turquie.

"Les restrictions d’ouverture et de trafic étaient aussi considérables en Espagne, le premier marché de Mango en termes de chiffre d’affaires", rappelle la multinationale catalane.

Pendant la première partie de l’année 2021, malgré tout, la marge commerciale s’est améliorée de 1,8 point par rapport à 2018 et dépasse 58%. La société attribue ce chiffre à une amélioration de la collection, une gestion proactive des existants et une diminution des promotions.

Cette nette amélioration de la rentabilité, ainsi qu’une meilleure gestion des charges, a permis à l’EBITDA de progresser de plus de 20 millions d’euros par rapport à la même période en 2019 et de près de 100 millions d’euros par rapport à 2020, souligne Mango.

"La stratégie menée au cours des dernières années par notre entreprise porte ses fruits, tout comme les importantes décisions que nous avons dû prendre dans le contexte difficile de l’année dernière. Mango est sur la bonne voie et nous sommes prêts à affronter l’avenir avec les meilleures garanties", se félicite Toni Ruiz.