Mauvais cru pour les soldes d'été en Italie


ROME, 20 août 2005 (AFP) - L'été 2005 est marqué par un bilan des soldes négatif en Italie, surtout pour les commerces indépendants concurrencés notamment par les grandes marques à prix dégriffés ou par les petits vendeurs ambulants, selon les premières estimations des professionnels du secteur.

"Nous accusons une baisse moyenne de 15% des ventes sur tout le pays", a déclaré samedi à l'AFP Alfredo Ricci, président de la Fismo (Fédération italienne de la mode), qui regroupe environ 25.000 boutiques de petite et moyenne surface de la Péninsule.

La Federmoda, qui compte 35.000 magasins de même taille, a pour sa part déploré une "contraction de 8-10%", alors que les soldes se sont achevées vendredi à Rome et qu'elles approchent de leur fin dans le reste du pays.

La capitale italienne est la ville la plus touchée, avec une baisse estimée à 20% par rapport à 2004, tandis que Milan (+4%) et Turin (+8%) sont les rares lieux où le bilan est positif.

"La crise est généralisée. Seules les griffes et les produits de grande qualité sortent la tête de l'eau, car ils concernent une catégorie de consommateurs plus aisés et moins touchés par la crise économique", s'est inquiété Roberto Polidori, vice-président de Federmoda.

"Globalement, tous les produits ont souffert, même si le secteur de la chaussure, très concurrencé par les produits chinois, a été le plus touché", a ajouté Alfredo Ricci.

Selon la Fismo, l'érosion des ventes est due principalement à la multiplication des magasins de grandes marques à produits dégriffés "qui fonctionnent toute l'année et exercent une concurrence toujours plus agressive sur le commerce indépendant".

Les familles italiennes, "touchées par une forte érosion de leur pouvoir d'achat réel", se sont également tournées plus volontiers vers les étals des vendeurs ambulants situés sur les marchés, selon M. Ricci.

La part de ce commerce dans la totalité de la distribution du textile est passée "de 6-8% il y a dix ans à environ 12% aujourd'hui", estime Federmoda.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER