Michael Kors confirme l'acquisition de Versace pour 1,83 milliard d'euros

De rumeur, l'information a gonflé tout au long de la journée de lundi. La vente de Versace allait être actée cette semaine à Michael Kors. Ce mardi, la direction du groupe américain confirme l'information. Il annonce acquérir 100 % de la société Gianni Versace S.p.A. pour 1,83 milliard d'euros.


De gauche à droite : Jonathan Akeroyd, Donatella Versace, John D. Idol. - Rahi Rezvani

Le groupe Michael Kors se renomme au passage Capri Holdings Limited. Mais la famille Versace ne disparaît pas du paysage de l'entreprise familiale et va racheter des parts de cette holding.

« Santo, Allegra et moi allons devenir actionnaires de Capri Holdings Limited. Cela démontre notre confiance dans le succès à long terme de Versace et notre engagement dans ce nouveau groupe mondial de luxe », précise Donatella Versace dans le communiqué officiel. « C'est un moment très excitant pour Versace. Cela fait plus de 20 ans que j'ai repris l'entreprise avec mon frère Santo et ma fille Allegra. Je suis fière que Versace reste très fort dans la mode et la culture. Nous pensons que faire partie de ce groupe est essentiel au succès à long terme de Versace. Ma passion n'a jamais été aussi forte. C'est le moment idéal pour notre entreprise, qui met la créativité et l'innovation au cœur de toutes ses actions, pour grandir ». La part que détiendra au final la famille Versace dans la holding n'est pas clairement énoncée. En revanche, l'accord inclut que la famille recevra 150 millions d'euros en actions Capri Holdings Limited.

Jonathan Akeroyd, qui depuis deux ans dirige le volet opérationnel de l'entreprise italienne, va rester le directeur général de la Maison. Donatella Versace va, elle, continuer d'accompagner le développement de la marque. « Le style iconique de Donatella est au cœur de l’esthétique de Versace. Elle continuera à diriger la vision créative de l’entreprise. Je suis ravi d’avoir l’occasion de travailler avec Donatella sur le prochain chapitre de croissance de la marque », précise John Idol, le CEO de Capri Holdings Limited, dans un communiqué.

« L'acquisition de Versace est une étape importante pour notre groupe. Versace a été fondé en 1978. Pendant plus de 40 ans, Versace a représenté la quintessence du luxe italien, un témoignage de l’héritage intemporel de la marque, explique le directeur général du groupe. Nous sommes ravis d’avoir Versace dans notre famille de marques de luxe et nous nous engageons à investir dans sa croissance. Avec toutes les ressources de notre groupe, nous pensons que Versace générera plus de 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Nous pensons que la force des marques Michael Kors et Jimmy Choo, ainsi que l’acquisition de Versace, vont nous permettre de réaliser plusieurs années de croissance de chiffre d'affaires et de bénéfices. »

Pour ce faire, la nouvelle direction du groupe annonce, en s'appuyant sur la force des ses défilés, notamment viser un développement du réseau de boutiques de 200 à 300 dans le monde, développer l'e-commerce et sa structure omnicanale, et, surtout, en s'appuyant sur le savoir-faire du groupe américain, développer les accessoires. Accessoires et chaussures pourraient ainsi passer de 25 % des ventes à 60 % du chiffre d'affaires.

Le groupe nouvellement constitué, avec Michael Kors, Jimmy Choo et Versace (chacune s'appuyant sur la légitimité de son designer), pourrait atteindre les 8 milliards de dollars de chiffre d'affaires à long terme. L'acquisition de Versace lui permet notamment d'être plus international. Alors que les deux tiers de ses ventes étaient réalisées dans la zone Amériques, le groupe va à présent présenter un équilibre de 57 % des ventes en Amériques, 24 % en Europe et 19 % en Asie. Reste à voir quelles synergies le groupe va initier entre ses différentes marques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER