New Look s'apprête à fermer les deux tiers de ses magasins français

Dans un environnement retail très chahuté, c'est cette fois New Look qui en vient à des mesures drastiques. La filiale française de l’enseigne de mode britannique est ainsi visée par un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévoyant le licenciement de 262 personnes et la fermeture de 21 magasins sur 32, selon les informations de FashionNetwork.com.


Magasin New Look des Halles à Paris - PixelFormula

Le premier magasin visé par ce plan est celui de Calais, qui devrait fermer ses portes dès samedi, tandis que la fermeture du point de vente de Rouen est programmée au mercredi 19 septembre.

Les autres boutiques concernées seront supprimées au fur et à mesure, d'ici 2021, une fois les baux de ces espaces commerciaux expirés ou cédés.

Avec des licenciements prévus en conséquence « dès la fin du mois », le syndicat SUD Commerce condamne un plan « brutal sur la forme comme sur le fond ». « Nous exigeons que la direction sursoie aux fermetures déjà programmées dans l’attente » de la procédure d’information/consultation qui débute lundi, a ajouté l'organisation syndicale.

Contactée par l'AFP, la direction n'était pas joignable dans l'immédiat.

La chaîne présente en France depuis 2006 a vu ses ventes chuter de 4,8 % en 2016/17 (à 67,05 millions d’euros). Une réunion est prévue le lundi 17 septembre entre la direction de l’enseigne en France et les représentants du personnel.

Au Royaume-Uni, l'enseigne, en difficulté, avait déjà annoncé en mars un important plan de restructuration, portant sur la fermeture de 60 magasins et la suppression de 980 emplois. Elle avait également renoncé à un ambitieux plan d'expansion chinois évoqué de longue date.

La rédaction avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER