Nike sanctionné en Bourse

Le titre du premier équipementier sportif mondial a été sanctionné par une baisse de plus de 4 %, hier dans la matinée, à New York.


Campagne publicitaire Nike automne-hiver 2005

Bien que Nike ait battu les prévisions de résultat net des analystes au 2e trimestre fiscal, la progression de son carnet de commandes a déçu.

Le bénéfice net s'est établi à 301 millions de dollars (255 millions d'euros), en hausse de 15 % par rapport à la même période de 2004, pour un chiffre d'affaires de 3,5 milliards, en augmentation de 10 %.

Les commandes à livrer de décembre à avril ont progressé de 2,5 %, à 5,2 milliards de dollars, le rythme le plus lent observé depuis deux ans.

Un dollar fort a pénalisé Nike en dehors des Etats-Unis. Hors effets de change, les ordres auraient grimpé de 7 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Les Echos

SportCampagnes
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER