×
Publicités
Publié le
6 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Normal tisse étroitement sa toile en France

Publié le
6 mai 2021

Comme imperméable à la crise, Normal continue son offensive retail sur le sol français. Misant sur une image tendance et des prix cassés, la chaîne de déstockage danoise (beauté, alimentaire, entretien) ouvre en mai pas moins de six magasins dans l’Hexagone, ce qui lui fera totaliser 32 points de vente tricolores d’ici quelques semaines. Une cadence d’ouvertures soutenue, pour une entreprise qui n’a fait ses premiers pas en France qu’en 2019.


Normal va franchir le cap des 30 magasins en France - Normal/LinkedIn


Après avoir investi en mars le boulevard Rochechouart dans le XVIIIe arrondissement de Paris (à la place de La Halle), Normal a élu domicile fin avril au cœur de Marseille, sur la commerçante rue Saint-Ferréol (au numéro 53), et prévoit aussi de s’établir aux Terrasses du Port dans la cité phocéenne. Le 6 mai, l’enseigne investit là aussi une artère prime en ouvrant les portes d’un magasin situé à Nantes au 5 rue Crébillon (à la place d’Eram).

Ensuite, elle mettra le cap à l'Est avec une inauguration à Mulhouse le 14 mai (74 rue du Sauvage), puis à Belfort le 22 (18 Faubourg de France). Sont aussi annoncées des arrivées prochaines à Grenoble (Grand Place), et à Nîmes (Cap Costières). Sur son site d’offres d’emploi, Normal est également à la recherche de candidats pour de nouvelles implantations, à Toulouse (rue d’Alsace-Lorraine), Paris Montparnasse, La Roche-sur-Yon et Béziers notamment.

Même si elle s’installe également dans les centres commerciaux, Normal cible en particulier les centres-villes, sans doute attirée par des espaces vacants plus nombreux, délaissés par les distributeurs historiques du prêt-à-porter. D’autant que ces espaces de vente sur rue lui permettent de rester ouvert au public lors des confinements et fermetures des centres commerciaux, puisqu’elle distribue entre autres une offre alimentaire (salé, sucré, boissons).


Le prix est mis en valeur - Normal/Facebook


L’enseigne revendique une offre discount de plus de 3.000 articles de marques comme L’Oréal, Essie, Gillette, Colgate, Elizabeth Arden, Ferrero ou encore Kinder, étiquetés à des prix réduits de l’ordre de 30 à 50%. Selon les données de société.com, la filiale française a généré 12,6 millions d’euros de chiffre d’affaires sur son exercice 2019/20. Née en 2013, la chaîne totalise plus de 250 adresses dans six pays européens.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com