×
169
Fashion Jobs
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro Belgique
CDI · BRUXELLES
KASZER INTERNATIONAL S.A.
Commercial B2B
CDI · FOREST
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
UNIQLO
Verkoopsmedewerker (m/v) - Uniqlo Meir
CDD · ANVERS
BOGGI MILANO
Senior Sales Advisor
CDD · ANVERS
AMERICAN VINTAGE
Responsable de Boutique - CDD 6 Mois (H/F)
CDD · LIÈGE
RIVER WOODS
Collaborateur de Vente Flexible mi - Temps (24h)
CDD · WOLUWE-SAINT-LAMBERT
LOCCITANE EN PROVENCE
Trainer / Beauty Expert
CDI · ANTWERPEN
JEFF BRUSSLES
Digital Marketing Internship
Stage · IXELLES
JEFF BRUSSELS
Responsable Boutique
CDI · UCCLE
INTIMISSIMI
Shop Assistant Intimissimi Waterloo
CDD · WATERLOO

Notre-Dame : François Pinault concrétise sa promesse de 100 millions d'euros

Par
AFP
Publié le
today 1 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris, 1 oct 2019 (AFP) - Le mécène breton François Pinault et son fils François-Henri ont signé mardi avec l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, une convention concrétisant leur promesse de dons de 100 millions d'euros pour la restauration de Notre-Dame de Paris.


François-Henri Pinault, Monseigneur Aupetit et François Pinault - AFP


En pleine forme, François Pinault a plaisanté avant d'apposer sa signature sur les documents: "Désolé, monseigneur, j'ai oublié mon carnet de chèque".

"Le 15 avril, à onze heures du soir, a-t-il raconté, on regardait les images de la cathédrale en feu, on s'est concerté et on a décidé de ce don", en soulignant qu'il avait décidé de sortir de la discrétion qui sied à ce type de geste pour "en entraîner d'autres".

La somme de 100 millions que débloque la famille Pinault, qui possède notamment le groupe Kering, restera destinée à la Fondation Notre-Dame, même au cas où la restauration de la cathédrale s'avérait moins coûteuse que prévu, a-t-il indiqué. Au fur et à mesure des demandes de la Fondation, des sommes seront versées.

Le 20 juin, une première tranche de 10 millions d'euros avait déjà été débloquée à la demande de la Fondation pour les travaux de sécurisation.

A ce jour, la Fondation Notre-Dame a obtenu, entre le 17 avril et le 30 septembre, 380 millions d'euros (dons déjà reçus et promesses qui seront "concrétisées").

Interrogé sur les montants nécessaires à la restauration, Monseigneur Aupetit, qui préside la Fondation Notre-Dame, a rappelé qu'il "faudra attendre le printemps pour savoir combien de temps ça va durer, et ce que ça va coûter".

46 000 particuliers, 168 entreprises et 29 collectivités publiques françaises et étrangères ont apporté dans les caisses de la Fondation 36 millions d'euros. Le rythme des dons reste soutenu, au niveau de 140 dons par semaine.

La semaine dernière, le milliardaire et industriel du luxe Bernard Arnault avait signé une convention équivalente portant sur 200 millions d'euros pour Notre-Dame.

Plus de 850 millions d'euros ont été promis par des grandes fortunes, des entreprises et des particuliers. Dans le cadre de la souscription nationale, trois fondations - la Fondation du patrimoine, la Fondation Notre Dame et la Fondation de France - ainsi que le Centre des monuments nationaux, gèrent la collecte pour l'Etat. D'ici fin octobre, d'autres contributions à la Fondation Notre-Dame seront "officialisées", comme celle de la région Ile-de-France (10 millions) mais aussi du groupe AXA : 5 millions seront affectés à la création d'une Fondation spéciale qui soutiendra notamment "le rayonnement de la cathédrale pendant la durée du chantier".

Le produit des dons est reversé par les fondations à l'État puis à l'établissement public quand celui-ci sera mis en place en novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.