×
Publicités
Publié le
6 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

OTB accueille deux managers reconnus à son board

Publié le
6 mai 2021

Le groupe de mode italien OTB accueille deux managers d’expérience dans son conseil d’administration. Ce dernier a été renouvelé lors d’une assemblée, réunie le 30 avril, au cours de laquelle a été approuvé le bilan de l’exercice 2020 clos avec un chiffre d’affaires de 1,31 milliard d’euros.


Le siège de l'entreprise vénitienne - OTB


Les trois membres du précédent conseil, le président Renzo Rosso, son fils Stefano Rosso et l’administrateur délégué du groupe Ubaldo Minelli ont été confirmés, tandis que deux nouveaux conseillers indépendants font leur entrée, Arabella Ferrari et Carlo Purassanta, se substituant à deux membres sortants.
 
La première affiche 25 ans d’expérience dans le secteur de la beauté. Elle endosse actuellement le rôle de vice-présidente senior de la division marketing et make-up monde d’Intercos. Entrée en 1994 chez ce leader de la sous-traitance de produits de maquillage pour les principaux acteurs de l’industrie cosmétique, Arabella Ferrari y a occupé différents postes à responsabilité, notamment aux États-Unis, en Asie et en France. Auparavant, elle œuvrait chez Estée Lauder, chez qui elle a débuté sa carrière en 1989, active d’abord en Italie, puis à New York, en charge du développement produit.

Le second, Carlo Purassanta est président de Microsoft France depuis 2017. Il dirigeait auparavant Microsoft Italy depuis 2013, tout en était partie-prenante de l’écosystème numérique italien, occupant diverses responsabilités au sein de Confindustria Digital (Fédération industrielle italienne pour la promotion du développement de l’économie numérique), de la chambre de commerce américaine en Italie ou encore de l’école de commerce du Politecnico di Milano. Avant de rejoindre Microsoft en 2011, il a travaillé chez IBM pendant quinze ans, en France et en Europe.
 
Autant dire deux pointures pour OTB, qui vient de s’emparer de Jil Sander et souhaite construire un véritable pôle du luxe autour de son portefeuille, comptant déjà, au-delà de sa marque phare Diesel, Maison Margiela, Marni, Viktor & Rolf, ainsi que les sociétés Brave Kid (spécialisée dans l’enfant) et Staff International, produisant et distribuant, en plus de Marni et Margiela, des marques en licence telles Dsquared2, Just Cavalli et Koché. Le groupe a aussi pris en 2019 une participation minoritaire dans le label de denim de luxe californien Amiri.
 
"Je suis heureux d'accueillir Arabella Ferrari et Carlo Purassanta, deux personnes que je voulais fortement. Arabella est l'une des entrepreneures les plus populaires dans le monde de la beauté, un secteur très similaire à celui du luxe, avec une grande expérience internationale. Tandis que Carlo, qui a déjà fortement contribué à l’envolée digitale de Diesel, il apportera désormais son expérience dans la transformation digitale de l'ensemble du groupe", commente dans un communiqué Renzo Rosso, qui vient d’être nommé pour sa part par le Medef transalpin, Confindustria, délégué pour "l’excellence, la beauté et le bon goût des marques italiennes".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com