Pimkie : du changement à la direction financière

L’organigramme de Pimkie évolue encore. Dans un contexte de tentative de retournement de l’enseigne de mode opérée par une nouvelle patronne – Béatrice Lafon - depuis fin 2018, la direction financière de la société nordiste connaît du mouvement. Pierre-Yves Guislain quittera en septembre le poste qu’il occupait depuis fin 2017, a appris FashionNetwork.com d'une source interne.


Collection été 2019 - Pimkie

Pierre-Yves Guislain, qui avant de rejoindre Pimkie avait occupé pendant neuf ans la direction financière d’Happychic, sera remplacé dès le mois d’août 2019 par Alain Salle, qui n’est pas étranger à la chaîne féminine puisqu’il est gérant du groupement Fashion3 depuis sa création en 2017. Cette entité formée par la famille Mulliez regroupe les marques de mode Pimkie, Orsay, Rouge Gorge, Happychic (Jules, Brice, Bizzbee) et Grain de Malice. Auparavant, Alain Salle a travaillé chez Kiabi, mais aussi au sein des cabinets d’audit et de conseil PwC et KPMG.

En mars 2019, la nouvelle directrice générale de Pimkie, Béatrice Lafon, avait annoncé la formation d'une nouvelle gouvernance très internationale autour d’elle (notamment au merchandising et au département clientèle), avec entre autres l’objectif de faire à nouveau rayonner la chaîne à l’export.

La marque fondée en 1971, qui affirme réaliser 53 % de ses ventes hors de son marché domestique, essaie de se relancer en ciblant les 15-25 ans, après avoir subi une sérieuse coupe en 2018 avec la mise en place d’un plan de départs volontaires (291 postes) et la fermeture de 37 magasins en France et plusieurs dizaines d’autres à l’international, notamment en Espagne et en Allemagne. Pimkie totaliserait près de 700 magasins, dont environ 300 dans l’Hexagone.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistributionNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER