×
160
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
Publicités

Pitti Immagine se renforce sur le digital

Publié le
today 10 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

« Nous voulons renforcer toujours plus notre stratégie digitale. L’objectif est d’investir toujours plus dans le numérique pour faire mieux et plus dans ce domaine », a déclaré mercredi l’administrateur délégué de Pitti Immagine, Raffaello Napoleone, lors d’une conférence de presse. L’organisateur italien de salons a indiqué à cette occasion avoir pris le contrôle total de FieraDigitale, la société qui gère son salon virtuel e-Pitti.


L'un des looks shootés par Pitti Immagine pour son salon virtuel - e-Pitti.com & Mirror

 
Celle-ci a été créée en 2011 par Francesco Bottigliero, qui en est toujours l’administrateur délégué, et détenait 25 % des parts, qu’il vient de céder à Pitti Immagine, contrôlant les 75 % restants. e-Pitti a débuté en juin 2011 afin de permettre aux acheteurs de prolonger sur la toile leur visite des salons Pitti Uomo, Pitti Bimbo et Pitti Filati une semaine après leur fermeture, pendant près de onze semaines. Ou d’y découvrir stands et produits sans s’être rendus sur place !

Aujourd’hui, 26 % des acheteurs transitent uniquement sur ce site sans se déplacer à Florence, s’ajoutant donc aux visiteurs physiques des salons. Alors qu’elles étaient circonspectes au départ, les marques se battent désormais pour bénéficier de ce service inclus dans le forfait pour accéder su salon. Mais les places sont limitées.

Lors de cette 15ème session de juin 2018, e-Pitti a présenté au total 1 366 marques, dont 910 pour le seul Pitti Uomo, soit 90 % du nombre total d’exposants présents dans les salons physiques, et 8 134 produits. Plus de 56 000 photos ont été réalisées et plus de 350 000 pages ont été vues, dont 39 % via un smartphone.
 
Sur les 105 pays présents, l’Italie reste en tête (44 % de visites), suivie par le Japon, l'Allemagne, les Etats-Unis, l'Espagne, le Royaume-Uni, la France, la Grèce, la Turquie et les Pays-Bas. A noter la profondeur des visites avec jusqu’à 30 pages vues par visite. Au Pitti Bimbo, en particulier, les acheteurs passent jusqu’à une heure sur e-Pitti.
 
Deux nouvelles initiatives, très appréciées, ont accompagné cette saison printemps-été 2019. Pour la première fois, e-Pitti a été anticipé, permettant à 200 marques (entre le Pitti Uomo et le Pitti Bimbo) de présenter leurs produits sur le Web au même moment, où se tenait le salon physique.
 
Par ailleurs, les contenus de la plateforme ont été renforcés avec le shooting, en plein salon, d’une trentaine de looks mettant en avant les produits de plusieurs marques. Une opération rendue possible grâce à une préparation anticipée un mois avant le début du Pitti Uomo avec l’aide d’une stylist et d’une agence externe. « En plus de notre catalogue habituel, avec ces vrais shootings, nous avons donné encore plus de visibilité aux marques et aidé ultérieurement les acheteurs dans leurs choix. Nous avons augmenté le contenu éditorial en travaillant aussi sur des tendances spécifiques », raconte Anna Mazzer, la responsable marketing et digital de FieraDigitale.
 

Un autre look signé e-Pitti - DR


Enfin, Pitti Immagine veut mettre l’accent sur son forum international dédié à la mode et au numérique, manifestation dont il a pris le contrôle l’an dernier après s’être séparé de son partenaire Stylus et qui a été rebaptisée pour l’occasion e-P Summit
 
Ce forum se tiendra les 20 et 21 novembre prochains à Milan et abordera cinq thèmes : la culture, le commerce, les data, l’innovation et l’inspiration. Parmi les participants attendus, le CEO de Mulberry, Thierry Andretta, la directrice du Business Development en Italie du groupe Alibaba, Christina Fontana, le managing director d'Hugo Boss Textile Industries, Joachim Hensch, la vice-présidente de l’Europe centrale de Levi Strauss & Co, Lucia Marcuzzo, le CEO de Cesare Paciotti, Marco Calcinaro, le fondateur de la marque de chaussures Velasca, Enrico Casati, et la directrice marketing de Launchmetrics, Alison Bringé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com