Primark réfléchit au e-commerce

Le dernier rapport d'activités de Primark a relancé les spéculations autour du lancement d'un site de e-commerce du géant de la mode à bas prix irlandais. Mais si l'entreprise envisage sérieusement cette possibilité, ce n'est pas pour elle une priorité à court terme, tempère un cadre de la marque.


L'enseigne a été fondée en 1969 en Irlande. - Primark

Le directeur financier de sa société mère, Associated British Foods, a ainsi laissé entendre que Primark envisageait de distribuer ses articles de mode et ses produits ménagers sur Internet, sans pour autant y voir un caractère d'urgence.

Dans une interview accordée à MarketWatch, John Bason explique : « Nous considérons la possibilité de vendre sur Internet, mais si nous le faisons, ce sera pour compléter les circuits de distribution déjà existants ».

Le "click and collect" (le client commande le produit sur Internet avant de le récupérer en magasin) sera-t-il privilégié à la livraison à domicile ? Quelle que soit l'option choisie, Primark devra éviter d'éroder ses faibles marges sur des prix déjà bas. 

Mons coûteuse, la collecte en magasin pourrait donc être la voie à suivre pour l'acteur irlandais, selon les observateurs du secteur. Car si John Bason ne l'a pas confirmé, il est clair que les frais logistiques sont au cœur des enjeux du lancement e-commerce de Primark, qui cherche à mesurer les coûts de « la préparation de commande, l'emballage et la livraison... » avant de se jeter dans le grand bain.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresMode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER