×
Publié le
25 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Recyclage textile: la Suède lance le premier outil de tri automatisé

Publié le
25 févr. 2021

Les groupes industriels Tomra et Stradler ont officialisé il y a quelques jours le lancement à Malmö, en Suède, de la première machine de tri automatisé des textiles en fin de vie. Le système afficherait une capacité de tri de quelque 4,5 tonnes de produit par heure et par ligne de tri.


Tomra



Cette innovation est déployée dans la cadre du projet gouvernemental SIPTex, ou Swedish Innovation Platform for Textile Sorting. Défilant sur un tapis roulant, les pièces sont analysées via l'outil optique "NIR". Un système de répartition divise ensuite les flux en fonction des matériaux détectés. Mais peut également agir par un tri réalisé en fonction des coloris, en prévision de la recomposition de fils de couleurs.

"Le tri des textiles en fonction des différents types de fibres qu'ils contiennent nécessite un haut degré de précision", expliquent les deux entreprises. "Cette étape est actuellement effectuée manuellement, mais le résultat ne répond pas aux exigences des entreprises de recyclage et de l'industrie de la mode. Par conséquent, seule une petite quantité de textiles mis au rebut est recyclée et le potentiel de croissance est énorme. Le projet SIPTex consiste à étudier comment atteindre la qualité requise grâce à l'automatisation".

Il s'agit en réalité de la mise en pratique d'un concept testé par les deux entreprises depuis 2017 sur un site d'Avesta. Le trieur test a, en trois ans, analysé et trié quelque 700 tonnes de produits textiles. Une expérience qui a notamment permis d'identifier que l'étiquetage des produits n'est pas à 100% correct concernant les matériaux utilisés. Un écueil stratégique, sachant que la volonté de recyclage textile se heurte aux très nombreux mélanges de matériaux, qui restent pour l'heure difficile à séparer par effilochage (déchirement) des tissus.


Tomra



Il n'en reste pas moins que l'automatisation de cette étape du tri pourrait permettre d'accroitre massivement les stocks identifiés comme recyclables. Sur cet aspect d'automatisation, la France s'était illustrée en 2019 via le lancement du premier recycleur mécanique de fibre courte d'Europe, installé au Céti (Centre Européen des Textiles Innovants). Mêlant effilocheur et filature, il permet d'introduire des tissus en coton d'un côté pour en récupérer des fils de coton à la sortie. La confédération européenne des industries textile Euratex a plus récemment dévoilé son projet de hub européen de collecte des déchets textiles.

Pour 10,7 millions de tonnes de textiles consommés en 2019 dans l’UE, quelque 4 millions de tonnes de déchets textiles ont été incinérées, pour seulement 2,8 millions de tonnes collectées. Si étaient trouvées les clefs pour massivement recycler les matériaux, l'industrie textile européenne pourrait, théoriquement, devenir auto-suffisante en termes de production de coton.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com