×
161
Fashion Jobs
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
CONFIDENTIEL
E-Commerce & Digital Media
CDI · NIVELLES
L'OREAL GROUP
Key Account Manager
CDI · Brussels
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
CLIO GOLDBRENNER
Internship Customer Service & Sales Administration
Stage · BRUXELLES
INTIMISSIMI
Shop Assistant Intimissimi Bruxelles
CDI · BRUXELLES
DODI
Merchandiser Itinerant
CDI · ANDERLECHT
Publicités

Shiseido : résultats solides au deuxième trimestre, soutenus par la Chine

Par
AFP
Publié le
today 9 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tokyo, 8 août 2019 (AFP) - Le groupe japonais de cosmétiques Shiseido a annoncé jeudi de bons résultats au deuxième trimestre, toujours soutenus par le dynamisme de ses recettes en Chine et dans les espaces de vente dans les aéroports notamment.


La société Shiseido a été fondée en 1872 au Japon. - Shiseido


Son bénéfice net sur la période s'est élevé à 18,9 milliards de yens (159 millions d'euros), en hausse de 0,8 % sur un an. Mais son bénéfice opérationnel trimestriel a grimpé davantage, de 25,4 % à 30 milliards de yens.

Son chiffre d'affaires sur la période a totalisé 291 milliards de yens (2,4 milliards d'euros), en hausse de 8,3 % sur un an (9,9 % hors effets de change), selon un communiqué.

A l'instar du français L'Oréal, Shiseido a de nouveau profité à plein de la tendance mondiale favorable aux marques de luxe dans les cosmétiques, en particulier en Chine, où ses ventes totales ont grimpé de 22 % sur le trimestre écoulé.

La croissance de ses ventes a également été robuste dans le segment du "travel retail" (+25 %) sur la période, en nette accélération par rapport au début d'année.

Ses ventes au Japon se sont aussi améliorées par rapport au premier trimestre ainsi que dans la région des Amériques, même si leur progression est restée plus modérée qu'ailleurs.

A la faveur d'un effet fiscal favorable aux Etats-Unis, le groupe a légèrement relevé jeudi sa prévision de bénéfice net pour 2019, désormais attendu à 83 milliards de yens (ce qui signifierait un gain de 35,2 % par rapport à celui de l'exercice 2018), contre un objectif précédent de 75,5 milliards de yens.

Shiseido a en revanche maintenu sa prévision d'un bénéfice opérationnel annuel de 120 milliards de yens, et même légèrement rogné son objectif de chiffre d'affaires à 1 164 milliards de yens (contre un objectif précédent de 1 172 milliards), du fait d'effets de change plus défavorables qu'initialement prévu et de l'impact négatif anticipé d'une nouvelle norme comptable américaine.

Shiseido a par ailleurs annoncé jeudi un accord de licence mondial avec la maison de mode new-yorkaise Tory Burch, sous le nom de laquelle le groupe japonais va développer et commercialiser des produits cosmétiques, notamment des parfums, à compter du 1er janvier 2020. Les termes financiers de cet accord n'ont pas été divulgués.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.