×
155
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
POLO RALPH LAUREN
Sales Associate H/F - Temp Contract 6 Months - Inno Bruxelles
CDD · BRUXELLES
Publicités

Sonia Rykiel : le personnel clame son attachement à la maison

Publié le
today 24 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le personnel de la maison de prêt-à-porter Sonia Rykiel, en redressement judiciaire, a exprimé lundi son inquiétude pour l'avenir alors que le tribunal de commerce de Paris devrait se prononcer tout début juillet sur un repreneur.


Pré-collection printemps 2020 - Sonia Rykiel


« Les salariés tiennent à cette maison », ont indiqué leurs représentants à l'occasion d'un point de presse boulevard Saint-Germain, face au siège de l'emblématique maison de couture. « Ils défendent aussi bien les emplois que la marque, tant leur attachement à celle-ci est forte », ont dit ces représentants qui parlaient sous couvert d'anonymat.

En 2012, Sonia Rykiel avait cédé 80 % de son capital au fonds d'investissement chinois Fung Brands - devenu depuis First Heritage Brands et qui possède aussi la marque belge de maroquinerie de luxe Delvaux - avant de monter à 100 % du capital début 2016. Cette même année, quelques mois après la mort de sa créatrice, la griffe avait annoncé la suppression d'un quart de ses effectifs afin de se relancer.

Mais en 2018, le chiffre d'affaires était tombé à 35 millions d'euros, presque deux fois moins qu'en 2012 lors du rachat, avec plus de 30 millions de pertes opérationnelles. « Nous avons pourtant reçu plus de 200 millions d'euros de nos actionnaires depuis 2012 », ont souligné les représentants du personnel, qui s'interrogent sur l'utilisation de cet argent.

Un plan de sauvegarde de l'emploi en 2017 a par ailleurs entraîné le départ d'une centaine de personnes. Aujourd'hui, entre 120 et 130 personnes travaillent au siège, indique-t-on de source syndicale.

La plus généreuse des offres actuellement tablerait sur la reprise de 90 des 130 salariés actuels de la maison, a appris FashionNetwork.com. Une piste de travail encore non validée.

Les candidats à la reprise ont en effet jusqu'au 26 juin pour finaliser leurs dossiers devant le tribunal, qui tiendra une audience le 1er juillet.

Actuellement, selon les représentants du personnel, il y a une dizaine de propositions, dont trois ou quatre sortent du lot. Parmi les repreneurs considérés mieux placés que les autres : un groupe chinois dont l'identité n'est pas connue, mais aussi, selon les informations de FashionNetwork.com, un distributeur de mode français et enfin un conglomérat mené par Emmanuel Diemoz, ancien dirigeant de Balmain déjà candidat à la reprise de Carven l'an passé, mais dont l'offre devait être améliorée.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com