Superdry : le cofondateur démissionne et fait don de ses parts

Alors que l'impact social et environnemental des marques est de plus en plus regardé et jugé, le cofondateur d'une des marques britanniques les plus en vue veut aller plus loin dans son engagement. Julian Dunkerton se retire de Superdry, entreprise qu'il a fondée avec James Holder en 2003, pour « consacrer plus de temps à ses autres activités ainsi qu'à des projets caritatifs ». L'homme annonce son intention de transférer ses actions ordinaires, d'une valeur de près de 1,6 million de livres (1,8 million d'euros), sous la forme d'une donation à l'ONG Blue Marine Foundation.


Superdry

Cette organisation britannique oeuvre à la protection des océans en luttant contre la surpêche et la destruction de la biodiversité via la création de réserves marines à grande échelle. La donation fait partie d'une stratégie plus large, sur laquelle Julian Dunkerton travaille depuis quelque temps en parallèle de Superdry.

Le cofondateur et directeur de marque quittera son poste au sein de l'enseigne de mode urbaine dès la fin du mois et son action « sera poursuivie par les équipes de Superdry ». Julian Dunkerton s'est dit « extrêmement fier de tout ce que Superdry a accompli ces quinze dernières années. En tant qu'entreprise innovante, à la croissance rapide, Superdry a toujours évolué pour s'assurer d'être à la hauteur. J'ai d'autres exigences sur mon emploi du temps : il est temps pour moi de faire évoluer (...) mes responsabilités ».

À l'automne dernier, son confrère James Holder et lui avaient également établi un plan de partage des actions pour distribuer une partie des bénéfices de l'entreprise à ses 4 500 employés. Le fonds ainsi créé reçoit 20 % des bénéfices réalisés dès que les actions de l'entreprise se négocient à plus de 18 livres ; ces bénéfices sont ensuite divisés entre tous les salariés de la société. Mais le prix de l'action a chuté ce mardi, à la suite de l'annonce de la démission du cofondateur ; à l'heure où s'écrivent ces lignes, les actions Superdry se négociaient à 15,20 livres.

Le président de l'entreprise, Peter Bamford, a déclaré : « Superdry entre dans la prochaine phase de son ambitieux plan de croissance. Julian a d'autres intérêts et d'autres opportunités ; nous discutons depuis un certain temps du bon moment pour lui de quitter l'entreprise ».

Superdry n'a pas donné de détails sur la nouvelle répartition des responsabilités à partir du mois prochain.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimNominationsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER