×
Publié le
19 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Suzie Winkle imagine un vestiaire masculin-féminin

Publié le
19 oct. 2016

Diplômée d’une école de commerce et d’Esmod, Laury Aragües, jeune créatrice d’origine basque, a fondé sa propre griffe en 2010 après s’être illustrée chez Agnès b. et Isabel Marant.


Silhouette Suzie Winkle automne-hiver 2017 - Suzie Winkle


Baptisée Suzie Winkle, la marque fait référence à une héroïne de bande dessinée américaine des années 30. La jeune femme, un peu garçon manqué et émancipée, chose rare à l’époque, qui se confectionnait elle-même ses robes, a inspiré la créatrice pour construire son vestiaire.

Laury Aragües opte pour des pièces très féminines comme des chemises et des robes en soie ou des petits débardeurs en coton associés à des pièces du costume masculin. Elle privilégie les coupes droites pour accentuer la tendance unisexe de ses collections.

La créatrice travaille le mohair, l’alpaga, la soie, le coton ou encore la dentelle et apporte un soin particulier aux imprimés qu’elle sélectionne en France et en Italie avant de les retravailler. Concernant la fabrication, une grande partie des vêtements est produite en Europe et une petite part en France.

Les collections Suzie Winkle sont vendues entre 100 et 300 euros environ, en France, dans plusieurs points de vente comme Abou d’Abi Bazar et chez Centre Commercial à Paris, mais aussi à Montpellier, Nantes, Orléans, Saint-Malo… Et en Chine, en Italie, en Russie, en Nouvelle Calédonie, en Suisse et à Singapour pour l’international.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com