×
160
Fashion Jobs
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
PURE
Junior PR Account Manager
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
District Manager – Electro - Belgique
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Key Account Manager Benelux – Wholesale - Fashion - Premium Luxe
CDI · ANVERS
L’ORÉAL GROUP
Key Account Manager - Luxe Division- Start Asap
CDI · Brussels
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
EASTPAK
Digital Strategic Account Specialist - Eastpak
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Marketing Manager – Fashion Retail – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
V. F. CORPORATION
Senior Treasury Analyst
CDI · BORNEM
PROJECT DISTRIBUTION
Junior Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
L’ORÉAL GROUP
Demand Planner Fmcg
CDI · Brussels
MAISONS DU MONDE
Adjoint Hors Meuble - Arlon H/F
CDI · ARLON
MAISONS DU MONDE
Vendeur Principal - Marche-eN-Famenne (H/F)
CDI · MARCHE-EN-FAMENNE
FASHION & LUXURY SELECTION
Sales Assistant fr/Angl - nl
CDI · BRUXELLES
HOLLISTER CO
Assistant Manager (Manager in Training) - Hollister Waasland - Full Time
CDI · SAINT-NICOLAS
ABERCOMBIE & FITCH
Manager Débutant - a&f Bruxelles - CDI - 35h
CDI · BRUXELLES
VALÉRIE BERCKMANS SPRL
Assistant(e) Styliste
Stage · BRUXELLES
GIORGIO ARMANI
Sales Assistent - Verkoop(Ster)
Stage · BRUXELLES
Publicités

Swatch Group abandonne son partenariat avec Calvin Klein

Par
AFP
Publié le
today 22 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zurich, 22 oct 2019 (AFP) - L'horloger suisse Swatch Group a abandonné son partenariat avec la marque américaine Calvin Klein, décidant de laisser expirer leur contrat de licence à l'approche de sa date d'échéance, a-t-il annoncé mardi. "La décision a été prise suite aux récentes turbulences et incertitudes au niveau de la direction de Calvin Klein", a indiqué le groupe suisse dans un bref communiqué.


Campagne été 19 Montres - Calvin Klein


Le contrat arrive à échéance "dans un futur proche", a seulement précisé Swatch, qui fabriquait des montres sous licence pour la marque américaine depuis 22 ans, sans fournir davantage de détails.

PVH Corp, la maison mère de Calvin Klein, également propriétaire de la marque Tommy Hilfiger, avait dévoilé en janvier un programme de restructuration, prévoyant entre autres la fermeture de son magasin amiral à New York sur Madison Avenue, avec pour objectif de repositionner la marque dont les ventes sont en perte de vitesse.

Connu pour ses montres en plastique multicolores, le groupe Swatch est également propriétaire d'un vaste portefeuille de marques (dont Tissot, Longines et Omega) et fabriquait des montres pour Calvin Klein depuis 1997, permettant à la marque américaine de bénéficier du précieux label de qualité suisse. En 2004, la coopération avec la marque américaine avait été renforcée pour y ajouter des collections de bijoux.

A 9H38 GMT, l'action de l'horloger suisse cédait 0,42% à 262,90 francs suisses alors que le SMI, l'indice des valeurs phares de la Bourse suisse, revenait dans le vert, s'appréciant de 0,01%.

"Cette décision a été expliquée par les incertitudes au niveau du management de Calvin Klein, mais nous pensons qu'elle a également été soutenue par la baisse des ventes sur ce segment", a réagi René Weber, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier.

Calvin Klein était jusqu'à présent la marque phare de Swatch Group sur le segment des montres de mode, avec des modèles vendus aux environs de 150 à 300 francs suisses (136 à 272 euros). Ce segment est soumis à une très forte concurrence, à la fois face à d'autres marques de mode qui produisent en Chine mais aussi face aux montres connectées, en pleine ascension, a rappelé l'analyste.

La fin de cette collaboration ne devrait toutefois pas avoir d'impact sur Swatch Group, dans la mesure où sa contribution aux bénéfices était "mineure", a jugé l'analyste. Le groupe suisse ne détaille pas ses ventes marque par marque, mais René Weber évalue les recettes liées au partenariat avec Calvin Klein à 160 millions de francs suisses (145 millions d'euros) l'an passé, soit 2% du chiffre d'affaires de Swatch Group, sans toutefois dégager de bénéfices, compte tenu de la vive concurrence sur ce segment, selon ses estimations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.