Thread lève 22 millions de dollars pour financer son expansion

Le service de stylisme masculin personnalisé Thread a obtenu 22 millions de dollars (19,2 millions d'euros) en financement de série B ; la levée de fonds de la société britannique a attiré, entre autres, Balderton Capital, Beringea, Forward Partners et le département investissement de H&M, H&M CO:LAB.


Thread

La start-up, lancée à Londres il y a six ans, exploite une application de vente en ligne et de conseils de style personnalisés ; depuis sa création, elle a levé 40 millions de dollars (34,9 millions d'euros) au total. Elle prévoit d'utiliser les recettes de sa dernière collecte de fonds pour développer la marque et élargir ses équipes technique, d'intelligence artificielle et de développement des produits. L'entreprise souhaite également s'internationaliser, mais n'a pas encore annoncé de calendrier précis.

Autre point important, elle se tourne désormais vers sa clientèle, avec une campagne de financement sur la plateforme Crowdcube organisée cette année, qui permettra aux investisseurs lambda d'acheter une petite participation au capital de l'entreprise.

Thread a été fondée par Kieran O'Neill, Ben Kucsan et Ben Phillips. Cette semaine, Kieran O'Neill a déclaré : « Plus que jamais, les hommes ont à cœur de bien s'habiller, c'est pourquoi la mode masculine est un marché en pleine croissance. Mais ils doivent faire face à un nombre écrasant de possibilités, dans les magasins et sur Internet. »

« Depuis le début de Thread, nous construisons ce service en collaborant étroitement avec nos clients. Ça nous a permis d'attirer une clientèle très fidèle et engagée. Nous sommes ravis de leur donner la possibilité d'investir dans l'entreprise aux mêmes conditions que nos investisseurs professionnels et de participer à notre succès. »

Thread a conclu des partenariats avec un grand nombre de marques : plus de 50 nouveaux contrats ont été signés depuis l'année dernière. Parmi eux, Barbour, Hugo Boss et Levi's.

L'entreprise propose des recommandations personnalisées, basées sur des réponses à un certain nombre de questions concernant le style, la taille, le budget et les marques préférées du client. Les réponses aux questions permettent ensuite à l'entreprise d'associer chaque client avec un styliste personnel qui utilise les outils d'intelligence artificielle de l'entreprise pour lui recommander des vêtements et des accessoires.

Thread supprime alors toutes les pièces jugées non pertinentes du processus de recherche : la boutique en ligne ne contient que des articles qui correspondent aux critères du client. À la manière des programmes d'intelligence artificielle les plus performants, il apprend au fur et à mesure et les recommandations deviennent plus précises à chaque visite.

Les dirigeants de Thread ont pour ambition d'en faire un nom familier : une nouvelle campagne sera lancée prochainement dans le métro londonien.

Parmi les premiers investisseurs de la société britannique, on trouve les cofondateurs de DeepMind, Demis Hassabis et Mustafa Suleyman, Y Combinator et Andrew Jennings, l'ancien président de Saks Fifth Avenue.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - DiversBusinessInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER