Topshop ne défilera pas à la Fashion Week de Londres cette saison

Topshop ne défilera pas à la Fashion Week de Londres ce mois-ci. C’est la première fois que la marque de fast-fashion déserte l’événement depuis son entrée au calendrier de la Fashion Week de la capitale britannique en 2005.


Topshop Unique - Printemps-été 2018 - Collection femme - Londres - © PixelFormula

Les défilés de la marque ont toujours été un moment fort du calendrier, notamment grâce à la ligne « premium » Unique. Et son premier rang, composé du propriétaire d’Arcadia, Sir Philip Green, et d’une brochette de célébrités, dont Kate Moss, a toujours réussi à faire parler de lui, en bien ou en mal.

Mais malgré son absence, Topshop continuera à sponsoriser d’autres défilés à l’aide de son espace de Covent Garden, qui devrait accueillir plusieurs grands noms cette saison, comme House of Holland ou la marque de Nicola Formichetti Nicopanda, qui a défilé pour la première fois à Londres à la saison dernière.

Cette saison sabbatique prise par Topshop n’est en réalité pas si surprenante. L’entreprise fait actuellement face à des changements majeurs avec des ventes et des bénéfices en berne qui ont poussé la compagnie à prendre des décisions difficiles, comme la suppression de nombreux postes de gérants de boutique Topshop ou Topman et les fermetures de boutiques sur les marchés espagnol et australien l’an passé. Sur une note plus positive, la marque investit également des ressources dans son développement en Chine, alors que les changements de direction et de stratégie créative du groupe amènent une nouvelle façon de penser dans l’entreprise.

Cependant, il est intéressant de voir que certaines des principales nouvelles recrues intégrées à l’équipe de direction sont issues de l’industrie du luxe, qui mise traditionnellement gros sur les défilés. L’année dernière, c’est Paul Price qui a rejoint l’entreprise en tant que PDG en remplacement de Mary Homer, aujourd’hui PDG de The White Company. Le groupe a également nommé Anthony Cuthbertson à la direction artistique globale, après l’avoir débauché chez Just Cavalli.

En même temps, Topshop et Topman ont accueilli David Hägglund en tant que directeur créatif. Il était auparavant consultant pour Hugo Boss et a remplacé la directrice créative de Topshop, Kate Phelan, et son pendant masculin chez Topman, Gordon Richardson.

Mais au-delà de tous ces bouleversements, toutes les spéculations émises à propos de la vraie raison de ce changement de stratégie concernant la Fashion Week de Londres resteront impossibles à vérifier. Sir Philip Green n’a en effet pas répondu aux sollicitations pour l'instant et la société n’a pour l’instant publié aucun communiqué sur les raisons de son absence.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER