×
210
Fashion Jobs
Publié le
17 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un mois de mai en trompe-l'œil pour la mode

Publié le
17 juin 2022

Les ventes de textile-habillement affichent une croissance de 29,9% sur le mois de mai, selon les chiffres provisoires de l'Institut Français de la Mode. Une forte hausse à mettre sur le compte d'un mois de mai 2021 pour moitié entaché par les fermetures de commerces non essentiels et grands centres commerciaux.


Shutterstock



Contexte qu'illustrent bien les chiffres sectoriels de l'IFM, qui montrent que les ventes de textile-habillement des hypers et supermarchés, non concernés par les mesures sanitaires, n'ont progressé que de 4,2% sur un an. A contrario, les indépendants multimarques affichent une hausse de 48%, tandis que grands magasins et magasins populaires (Monoprix) s'inscrivent en progression de 47,2%.

Les chaînes spécialisées s'affichent pour leur part en progression de 32,3% par rapport au mois de mai 2021. Tandis que de leur côté les chaines de grande diffusion (Kiabi, Gemo…) progressent de 28% par rapport à la même période un an plus tôt.

Mais quid de la part de l'e-commerce, grand gagnant des phases de confinement ? L'IFM pointe que les ventes en ligne de textile-habillement (hors vente à distance) s'inscrivent en recul de 25,2%. Quand les seuls magasins physiques affichent au final une accélération de 42,2% sur le mois.

"Pour les cinq premiers mois de l’année 2022, les chiffres d’affaires des distributeurs (hors-VAD) ont enregistré une progression de 23,3% par rapport à la même période de l’année 2021", conclut l'IFM, qui prévient: "L'intégration des chiffres de la VAD, qui avait bénéficié l’année dernière d’une activité soutenue, devrait toutefois limiter cette hausse".


L'évolution des ventes de textile-habillement par canauxentre mai 2021 et mai 2022 - IFM



Ces chiffres viennent préciser la situation, après les retours précédemment apportés pour le mois de mai par l'Alliance du Commerce (enseignes mode/chaussures, grands magasins) ainsi que par la fédération Procos pour le commerce spécialisé.

En 2021, malgré une croissance de 8,2% par rapport à 2020, le marché du textile-habillement dans l'Hexagone n'était pas revenu à ses standards d'avant-crise. Selon l'IFM, les ventes du secteur étaient en 2021 en retrait de 8,3% comparé à 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com