Un nouveau concept store parisien lancé par des anciens de chez Colette

Paris, 3 jan 2018 (AFP) - Les fashionistas peuvent sécher leurs larmes : moins de trois semaines après la fermeture de Colette, d'anciens collaborateurs de cette boutique parisienne branchée lancent un nouveau concept store, autour du streetwear et de la high-tech.


Le logo, seul visuel dévoilé pour l'instant par « Nous » - Instagram

Baptisée « nous », cette nouvelle boutique ouvrira lundi au 48 rue Cambon (1er), non loin de chez Chanel, mais aussi de Colette, qui a fermé ses portes le 20 décembre après vingt ans d'existence.

Le nouveau concept store est né de l'association de plusieurs collaborateurs de chez Colette, dont Sébastien Chapelle, directeur du pôle high-tech et horlogerie, et Marvin Dein, responsable du département sneakers.

La boutique proposera sur 150 mètres carrés des articles d'horlogerie, de high tech, des lunettes, des accessoires, des baskets et du streetwear, des livres, mais à la différence de Colette pas de mode féminine ni de cosmétiques, a indiqué un porte-parole.

Le duo à la tête de Colette, Colette Roussaux et sa fille Sarah Andelman, directrice artistique de la boutique, ne sont pas parties prenantes dans ce nouveau projet, a précisé ce porte-parole. La première prend sa retraite et la seconde a exprimé son souhait de faire du conseil pour des marques et des designers.

Le fameux concept store du 213 rue Saint-Honoré, devenu en 20 ans une adresse incontournable pour les mordus de mode, a bâti sa réputation sur la vente de produits en série très limitée, une sélection pointue et des collaborations artistiques avec de grandes marques. Il sera remplacé courant 2018 par une boutique Saint Laurent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

SportDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER