×

Vans utilise sa plateforme de personnalisation pour soutenir ses revendeurs

Publié le
15 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Avec le confinement, nombre de marques ont vu leurs revendeurs fermer leurs portes, propulsant ces partenaires dans des difficultés financières. Afin de les soutenir, plusieurs labels et initiatives ont vu le jour, permettant aux clients des sites e-commerce de choisir un magasin auquel reverser une part de la vente.


Le modèle imaginé par l'équipe du magasin ABS à Lyon - Capture d'écran de la plateforme Vans Customs


C'est dans cet esprit de solidarité et avec le tissu de skateshops locaux que Vans a créé Foot The Bill. La marque américaine, qui est née de la culture skate en 1966, a choisi d'exploiter sa plateforme digitale de personnalisation de ses modèles de chaussures pour que les clients puissent soutenir des magasins fermés pour cause de confinement.

"Paul Van Doren, mon père, disait toujours que notre entreprise regroupait des gens dont la vocation était de fabriquer des chaussures. Aujourd'hui plus que jamais, il est important de soutenir ceux qui font en sorte que les communautés du monde entier aient un espace pour créer et se rassembler", explique Steve Van Doren, fils du fondateur de Vans et vice-président des événements et de la promotion de la marque. "La petite entreprise que nous étions hier n'en serait pas là aujourd'hui sans l'aide de ces partenaires. L'objectif est de nous mobiliser avec nos consommateurs afin de pouvoir tendre la main à ceux qui en ont besoin."

Une initiative que la marque maintient malgré le déconfinement ; de nouveaux points de vente ont rejoint la liste des boutiques ayant créé leur modèle disponible sur la plateforme en ligne Foot The Bill. Ainsi en France, on recense les magasins ABS et Wall Sreet de Lyon, Circle d'Avignon, Riot de Bordeaux, Molly de Besançon mais aussi la boutique Tattoo L'Encrerie à Paris. Mais l'opération concerne aussi des magasins en Italie, en Angleterre, en Allemagne et depuis quelques jours en Espagne.

Chaque magasin a donc imaginé son modèle, pour la plupart une slip-on, commercialisé sur la plateforme de Vans au prix de 100 euros. Il s'agit d'éditions limitées et chaque modèle est proposé à 500 exemplaires maximum. Un beau pont entre solidarité locale et exclusivité.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com