×
Publicités
Publié le
3 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte étudie la cession de Minelli et Caroll

Publié le
3 mai 2021

L’issue annoncée depuis plus de trois ans par les syndicats se profile désormais distinctement: le groupe Vivarte pourrait être en passe d’achever son démantèlement complet. Alors que les cessions d’actifs se sont enchaînées de 2017 à 2019, la vente de La Halle en 2020 a scellé le destin d’un mastodonte du prêt-à-porter français qui a détenu à son apogée jusqu'à 24 marques (André, Chevignon, Naf Naf, Besson, San Marina, Pataugas, Kookaï…). Si le groupe affirmait il y a quelques mois qu’il conserverait son nouveau périmètre composé uniquement de Caroll et Minelli, le scénario est aujourd’hui tout autre. Les deux enseignes sont en quête d’un nouveau propriétaire, a appris FashionNetwork.com.


Collection printemps-été 2021 - Caroll


"Le dirigeant du groupe, Patrick Puy, nous a annoncé que Minelli et Caroll devaient ‘reprendre leur indépendance’. Cela signifie la mort de Vivarte, ce que souhaitaient les actionnaires depuis de nombreuses années", nous expose Sophie Besnard, déléguée du personnel et trésorière du CSE de Vivarte. Rappelons qu’en 2019, le groupe est passé aux mains de ses créanciers (parmi lesquels les fonds Anchorage, Alcentra, Hayfin et Oaktree).

Contactée ce lundi, la direction du groupe indique succinctement que "Vivarte a eu des offres spontanées pour l’achat de Caroll et de Minelli, ce qui nous conduit à faire un tour d’horizon pour les regarder". Cela augure donc d’une posture volontariste pour la cession de ces deux derniers actifs, alors qu’une banque d’affaires aurait été mandatée pour formaliser ces dossiers.

Plan social chez Vivarte Services, qui ferme



Par ailleurs, la cessation d’activité de la société Vivarte Services a été annoncée au personnel fin février par Patrick Puy. Cette filiale du groupe mutualisait l’ensemble des activités de service pour ses enseignes, sur les sujets du juridique, de la finance, ou encore de l’immobilier. Selon nos informations, 34 postes vont faire l’objet d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). "Les licenciements sont prévus de juin à septembre 2021", précise la déléguée du personnel. Deux reclassements chez Minelli et deux autres chez Caroll sont pour l’instant prévus.

Dans une lettre adressée aux salariés (que FashionNetwork.com a pu consulter), la direction écrit: "Qui aurait pu imaginer la fermeture de nos magasins pendant des mois? Malgré la cession de La Halle, les aides du gouvernement et vos efforts à tous, force est de constater que notre situation s’est dégradée. Le périmètre du groupe Vivarte s’est considérablement réduit et nous contraint à revoir la pertinence de notre structure Vivarte Services, aujourd’hui inadaptée à nos enjeux".


Collection printemps-été 2021 - Minelli


Sur son exercice 2019/2020 (clos au 31 août 2020), le groupe composé de Minelli et Caroll a vu ses ventes reculer de 26%, atteignant 265,6 millions d’euros de chiffre d’affaires (hors La Halle). L’enseigne de prêt-à-porter féminin Caroll (465 magasins) a généré 172 millions d’euros de ventes (-27,12%), tandis que le spécialiste du soulier Minelli (239 boutiques) a dégagé 93 millions d’euros (-25%). L’excédent brut d’exploitation (EBITDA) étant lui négatif de 20,3 millions d’euros.

Qui pour reprendre ces marques historiques du commerce de mode tricolore? Un groupe retail, ou un fonds d’investissement? Pour rappel, ces dernières années, trois des anciens actifs de Vivarte sont tombés dans l’escarcelle du duo Thierry le Guénic et Stéphane Collaert (Chevignon, San Marina, Cosmoparis), tandis que La Halle a rejoint le groupe Beaumanoir, et que Besson Chaussures a été repris par le groupe Gifi. Deux marques ont déjà rechangé de propriétaire depuis leur cession par Vivarte: c’est le cas d’André, repris par Spartoo en 2018 puis acquis par François Feijoo en 2020, et de Naf Naf, qui après un passage dans le giron du groupe chinois La Chapelle, a été reprise par son fournisseur turc SY International l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com