×

Waam, la cosmétique naturelle et do-it-yourself opère une première levée de fonds

Publié le
17 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fondée en 2016 et positionnée sur le segment de la cosmétique naturelle et do it yourself (à réaliser soi-même, ndlr), la marque Waam Cosmetics vient d’opérer sa première levée de fonds auprès de Karot Capital et BPI France. Cette opération d’un montant de 1,5 million d’euros va permettre au jeune label d’accélérer sa croissance afin de "prendre une place de leader sur un marché en forte croissance auquel on croit depuis 4 ans", explique Dieynaba Ndoye, la fondatrice de Waam Cosmetics.


Produit signé Waam


Waam Cosmetics propose une gamme de produits naturels écosourcés à travers le monde (huiles et beurres végétaux, eaux florales, huiles essentielles, argiles, kits recette, soins neutres, actifs naturels…) servant de base de confection de produits finis comme des crèmes de jour, des shampoings, des dentifrices ou encore des déodorants. Un catalogue de 150 produits qui, grâce à cette première levée de fonds, devrait atteindre les 500 références en 2020.

"Le succès de Waam sur ces trois dernières années traduit l’intérêt grandissant pour une cosmétique do-it-yourself basée sur des produits naturels et sains. Ces nouveaux moyens, mis à disposition d’une entrepreneuse qui s’est jusqu’à présent autofinancée, vont lui permettre d’accélérer encore davantage, au bénéfice de tous", explique de son côté Charles-Antoine Morand associé chez Karot Capital, qui a notamment investi dans Induo, spécialiste du textile intelligent en fibre naturelle, ou encore Sevessence, qui créé des parfums naturels et bio aux vertus thérapeutiques et/ou neurostimulantes.

Initialement lancée via son e-shop, Waam Cosmetics est présente depuis le mois de décembre chez Monoprix. La marque qui se présente comme "digital native" est également implantée dans des pharmacies ou au sein de l’enseigne Di Beauty & Care en Belgique, soit près de 700 points de vente au total en France et à l'international. Une présence qu’elle compte désormais renforcer.

En matière de création d’entreprise, Dieynaba Ndoye diplômée de HEC, n’en est cependant pas à son coup d’essai. En 2007, elle avait déjà fondé Colorii, un concept-store français dédié aux produits ethniques qui comptait cinq magasins dont un au sein du Forum des Halles à Paris. En 2013, la marque et le concept ont été vendus au groupe Provalliance  (Saint Algue, Jean Louis David…) .
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com