×
161
Fashion Jobs
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
CALZEDONIA
District Manager Belgique - Calzedonia Group
CDI · BRUXELLES
CONFIDENTIEL
E-Commerce & Digital Media
CDI · NIVELLES
L'OREAL GROUP
Key Account Manager
CDI · Brussels
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
CLIO GOLDBRENNER
Internship Customer Service & Sales Administration
Stage · BRUXELLES
INTIMISSIMI
Shop Assistant Intimissimi Bruxelles
CDI · BRUXELLES
DODI
Merchandiser Itinerant
CDI · ANDERLECHT
Publicités

Colgate-Palmolive : bénéfice net du 1er trimestre gagne 8 %, bonnes ventes de dentifrices

Par
AFP
Publié le
today 26 avr. 2006
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

NEW YORK, 26 avr 2006 (AFP) - Le groupe américain Colgate-Palmolive (produits de grande consommation) a annoncé mercredi avoir dégagé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 8 % sur un an, grâce notamment au succès de ses nouveaux produits dans l'hygiène bucco-dentaire.

Le bénéfice net est ressorti à 324,5 millions de dollars contre 300,1 millions au premier trimestre 2005, a précisé le groupe dans un communiqué.

Colgate-Palmolive a souligné avoir inscrit dans son bilan pour 58,9 millions de dollars (net d'impôts) de provisions exceptionnelles, dont 80 % pour des frais de restructuration -- dans le cadre du plan annoncé fin 2004 -- et 20 % pour des rémunérations en stock-options.

En excluant ces éléments, le bénéfice remonte à 383,4 millions ou 70 cents par action, là où les analystes de Wall Street tablaient en moyenne sur 66 cents, d'après le consensus de l'agence First Call.

Le chiffre d'affaires a progressé de 4,7 % à 2,87 milliards de dollars.

Chaque division a vu son volume de ventes augmenter, a affirmé le groupe.

A périmètre comparable, en excluant les désinvestissements, le volume de ventes affiche une hausse de 7 %, a-t-il ajouté.

Colgate s'est aussi félicité d'une marge brute "record" en excluant les frais de restructuration, à 56,3 % soit une amélioration de 1,1 point de pourcentage sur un an. Il s'agit de "la meilleure progression de la marge brute trimestrielle en plus de trois ans", selon le communiqué.

Le groupe a encore accru son leadership sur le marché américain de la pâte dentifrice grâce à une "forte croissance" pour ses produits Colgate Luminous et Colgate Max Fresh.

En Europe, d'autres nouveaux dentifrices comme Colgate Sensitive Plus Whitening et Colgate Oxygen ont permis au groupe de "maintenir sa domination dans l'hygiène bucco-dentaire", poursuit-il. La multinationale a notamment gagné des parts de marché au Royaume-Uni, en Espagne, Irlande, Hollande, Grèce et dans plusieurs pays de l'ex-bloc de l'Est.

Colgate-Palmolive avait décidé en décembre 2004 de supprimer quelque 4 000 emplois et de fermer un tiers de ses 78 usines dans le monde afin d'améliorer ses bénéfices. L'objectif était aussi de dégager davantage de liquidités pour financer les campagnes de publicité du groupe.

Au premier trimestre 2006, les dépenses en publicité ont atteint "des niveaux record", a dit le groupe mercredi, sans plus de précisions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.