×

Giorgio Armani monte en première ligne contre la fourrure

Publié le
22 mars 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Giorgio Armani part en croisade contre la fourrure. « Le groupe de mode, en collaboration avec la Fur Free Alliance, communique son engagement pour l'abolition totale de l'utilisation des fourrures animales dans tous ses produits », annonce-t-il dans un communiqué.

Cette matière sera abolie de toutes les collections du designer milanais à partir de la saison automne-hiver 2016-17.

Giorgio Armani - © PixelFormula

 
« Le progrès technologique atteint ces dernières années nous permet d'avoir à disposition des alternatives valides qui rendent inutile le recours à ces pratiques cruelles envers les animaux. En poursuivant ce processus vertueux entrepris depuis longtemps, mon entreprise prend aujourd'hui une longueur d'avance », déclare Giorgio Armani dans le communiqué.

Le groupe précise que font partie, entre autres, de la catégorie des animaux chassés ou élevés et tués pour utiliser leur fourrure : le vison, le renard, le castor, la loutre, la zibeline, le lynx, le lapin, l'agneau karakul et astrakan, le chien viverrin.

En revanche, la définition de « fourrure » ne s'applique pas aux pelages utilisés pour devenir du cuir, à la fibre obtenue de la tonte ou du brossage et au lainage des brebis et moutons, à la peau ou aux poils utilisés généralement pour obtenir du cuir (bovins) ainsi qu’à la fourrure synthétique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com