×
Publicités
Publié le
14 déc. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fée Maraboutée voit Silverfleet Capital devenir son nouvel actionnaire majoritaire

Publié le
14 déc. 2012

La Fée Maraboutée démarre une nouvelle histoire avec un nouvel actionnaire majoritaire. La marque de prêt-à-porter féminin moyen de gamme vient ainsi de connaitre une recomposition de son capital avec l'entrée de son nouvel actionnaire majoritaire, Silverfleet Capital. Propriétaire depuis 2010 de la griffe, la société Dzeta Conseil a ainsi cédé ses parts au fonds d'investissement européen. Un fonds qui ne tourne pas la page de ses dernières années de travail puisqu'il s'associe aux deux dirigeants de La Fée Maraboutée désormais également co-actionnaires, Thierry Pérusat et Jean-Christophe Astruc. Le directeur artistique et fondateur de la marque en 1996, Jean-Pierre Braillard, conserve la tête du style.

La Fée Maraboutée printemps-été 2013. Photos La Fée Maraboutée.

Le fonds qui a par le passé investi notamment dans Histoire d'Or ou Oasis (GB), et actuellement dans les enseignes Mode Office (GB) et Creatrade (Allemagne) était, selon Thierry Péruzat, président de La Fée Maraboutée, "le partenaire idéal, taillé pour le retail et le wholesale". Préparée depuis avril, l'opération valoriserait la marque à 65 millions d'euros. "Nous avons pris deux ans d'avance sur notre business plan, affirme Thierry Pérusat, la croissance est là, y compris dans un contexte difficile, nous avons ouvert des nouveaux marchés...", détaille-t-il. Une société qui se porte bien selon son président, puisqu'elle attend un chiffre d'affaires consolidé de 46 millions d'euros en 2012, dont 35% réalisés à l'export, soit une croissance de 36% sur deux exercices, un peu moins forte en cette année qu'en 2011, mais toujours à deux chiffres.

Désormais guidée par Silverfleet Capital, le développement de la marque féminine passera par le maintien d'une stratégie multicanal wholesale (1600 points de vente dans le monde, la moitié en France) et retail, même si ce dernier volet devrait connaître une accélération encore renforcée. La Fée Maraboutée ne s'arrêtera donc pas à la centaine de boutiques à l'enseigne dans le monde (dont une dizaine de succursales). En France, elle a déjà pu ouvrir une cinquantaine de boutiques grâce à un programme d'affiliation, mais songe aujourd'hui à ouvrir une nouvelle succursale à Paris.

Des succursales pourraient également voir le jour dans les capitales européennes, même si la franchise ou la master-franchise est le biais privilégié à l'étranger, comme en Russie où ouvriront deux premières adresses à Moscou et Saint-Pétersbourg en fin d'année, ou Berlin en 2013. Des discussions sont également en cours pour étendre l'implantation au Moyen-Orient et en Asie où, après avoir ouvert une quarantaine de points de vente en Chine continentale, la marque cible désormais Hong Kong, la Corée du Sud ou encore Taïwan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com