×
147
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
CALZEDONIA
District Manager Calzedonia Luxembourg
CDI · BRUXELLES
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Junior Stock Allocator – Fashion Retail - Wauthier-Braine
CDI · WAUTHIER-BRAINE
SB RECRUITMENT & SERVICES
Retail Manager Benelux – Retail Fashion - Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Field Manager – Luxe Perfumes & Cosmetics – Belgique (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
POKER JEANS STORE
Stagiaire Comptabilite
Stage · WATERLOO
POKER JEANS / JEANSLAND
Stagiaire Achat
Stage · WAUTHIER-BRAINE
Publicités

Procter and Gamble : bénéfice gagne 29%, dopé par l'intégration de Gillette

Par
AFP
Publié le
today 30 janv. 2006
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

CINCINNATI (Etats-Unis), 27 jan 2006 (AFP) - Le groupe américain de produits d'hygiène et ménagers Procter and Gamble a réalisé lors du trimestre achevé en décembre un bénéfice net de 2,55 milliards de dollars, en hausse de 29% sur un an, principalement en raison de l'intégration de Gillette.


Rasoir M3 Power

Sur ce trimestre, le deuxième de son exercice 2005/06, le chiffre d'affaires a progressé de 27% à 18,34 milliards de dollars, a précisé Procter dans un communiqué publié vendredi.

La croissance à périmètre comparable et excluant les effets de changes s'est affichée à 8%, a ajouté le groupe.

Le bénéfice par action (BPA) lors du trimestre sous revue est ressorti à 72 cents, inchangé par rapport à l'année précédente et supérieur de 3 cents aux prévisions moyennes des analystes financiers qui tablaient sur 69 cents.

Pour son troisième trimestre, le groupe a dit s'attendre à un BPA compris entre 58 et 61 cents, là où les analystes tablaient jusqu'alors sur 60 cents d'après First Call.

Sur l'ensemble de son exercice 2005/06, Procter and Gamble prévoit un BPA dans la fourchette 2,58-2,62 dollars, soit une valeur médiane supérieure d'un cent au consensus de First Call (2,59 dollars).

Vers 15H25 GMT, l'action Procter prenait 1,21% à 59,53 dollars à la Bourse de New York.

"Une excellente progression de nos ventes nous a permis de dépasser les prévisions de résultats" lors du trimestre sous revue, a souligné le PDG du groupe A.G. Lafley.

Il s'est dit d'autant plus satisfait ce trimestre devait selon lui être "le plus difficile de l'année fiscale en terme de coûts".

"Les résultats pour le trimestre achevé, la prochaine introduction de produits innovants et de bons progrès dans l'intégration de Gillette nous ont incité à augmenter nos prévisions de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice", a-t-il souligné.

Les résultats et prévisions calculés par action tiennent compte de l'effet dilutif de l'acquisition de Gillette l'an dernier.

Ce rachat a grevé le BPA de 6-7 cents au deuxième trimestre, devrait grever de 7-10 cents celui du troisième et de 19-23 cents le BPA annuel, selon Procter. Les prévisions des analystes intègrent cet effet dilutif.

La marge brute d'exploitation s'est établie à 52,4%, stable par rapport à la même période l'exercice précédent en raison d'une hausse des coûts des matières premières.

Par secteurs d'activité, les cosmétiques ont vu leurs ventes nettes progresser de 7% à 5,37 milliards de dollars et le bénéfice de 7% également à 848 millions.

Les produits de santé ont vu leurs ventes atteindre 2,64 milliards de dollars (+29%) et le bénéfice a augmenté de 41% à 427 millions.

Pour les produits pour bébé, la progression des ventes est de 2% à 3,04 milliards mais le bénéfice a reculé de 5% à 330 millions.

Pour les produits ménagers, les ventes ont augmenté de 8% à 4,08 milliards de dollars et le bénéfice de 8% à 593 millions.

L'alimentation (biscuits et café) a vu son chiffre d'affaires progresser de 10% à 927 millions de dollars mais le bénéfice a chuté de 20% à 95 millions en raison de l'impact des cyclones qui ont touché la côte sud des Etats-Unis l'été dernier et d'une offre de produits "négative", a souligné Procter and Gamble.

Pour Gillette (les résultats étant publiés sur une base pro-forma comparée aux derniers résultats publiés le 4 octobre), les ventes de rasoirs et de lames ont progressé de 6% à 1,15 milliard pour un bénéfice de 272 millions, et celles de Braun (accessoires électriques) et Duracell (piles) ont légèrement progressé de 1% à 1,28 milliard pour un bénéfice net de 165 millions.

Les frais administratifs et les dépenses liées au fonctionnement de l'entreprise se sont élevées sur le trimestre à 184 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.